L'arbre de Piya
Bon retour sur le forum!


Forum pour Fanfictions de toutes sortes!
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)   Lun 28 Mai - 15:29

Bonjour à tous!
Voilà, je vous présente ma fic Naruto. Elle n'est pas encore terminée, mais je vous poste le début. Considérez la comme une histoire à part de la réelle histoire du manga, car je ne suis pas une très grande connaisseuse, donc je n'ai pas pu l’intégrer à un moment précis de l'histoire de Naruto. Bonne lecture!
Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Chapitre 1: La grotte   Lun 28 Mai - 15:50


Voilà le début!

Leur chef leur avait demandé de garder le tunnel qui menait à la salle dans laquelle il préparait le rituel. Ils étaient chacun dans une des trois petites grottes qui parsemait le couloir de pierre. Leur mission principale était de ralentir les ninjas de Konoha, mais s'ils pouvaient les éliminer, c'était tout aussi bien. Leur chef n'en avait pas pour très longtemps, de toute façon. S'ils tenaient une petite heure, c'était dans la poche. Dans la salle la plus proche de l'entrée se tenait Fa Zuu. Cheveux blancs coupés en carré plongeant, chemise et pantalon ample, il avait le don pour garder son sérieux quelque soit la situation. Il ne parlais pas beaucoup mais chacune de ses interventions était pertinente, et le chef l'appréciait pour ça. Il portait un masque de fer blanc sur le visage, comme chacun de ses coéquipiers, et avait attaché son bandeau sur lequel figurait une note de musique autour de sa tête afin que ses mèches blanches ne le gêne pas en combat. Mazaï, le gardien de la deuxième salle, ne cherchait absolument pas à se camoufler. Il serait prévenu de l'arrivée de l'ennemie par Fa Zuu et ne voyais vraiment pas pourquoi il ferait l'effort de se cacher avant que l'équipe de Konoha ne soit dans sa grotte. Il était grand, plutôt maigre, avec les cheveux noirs ramenés en une longue queue de cheval sur le haut de sa tête. Il portait la même tenue ample que son compère, et avait attaché son bandeau autour de son cou, lui ajoutant de se fait une maigre protection. Son masque de fer luisait dans l’obscurité comme la lune dans le ciel noir de cette nuit si importante. La troisième et dernière partie du tunnel était gardé par le sage Tami Uba. Il ne prenait même pas la peine de mettre son masque. Après tout, tout le continent le connaissait. En mal, évidemment. Il avait participé au massacre de son village natal il y à de ça plusieurs années, et son identité avait été découverte lors d'un combat. Depuis, il se battait à visage découvert. Il maîtrisait parfaitement le suiton et était, de ce fait, un adversaire redoutable. Impassible, il se releva de la paroi de pierre contre laquelle il s'était appuyé lorsqu'il entendit son chef clamer son nom.
« -Maître ?
-Tami Uba, la cérémonie est sur le point de s'achever. Je veux que tu veilles personnellement à ce que je ne soit pas dérangé.
-Oui, Maître.
L'homme à la carrure imposante s'inclina devant son supérieur et retourna à son poste.
Pendant ce temps, le jeune Fa Zuu était en alerte. Il avait senti l'ennemi arriver, et avait lancé le signal. Son bandeau luisait à la lumière de la pleine lune, le rendant ainsi repérable. Il s'enfonça un peu plus dans l'ombre de la grotte et sortit une dizaine d’aiguilles très fines en verre. Solides et quasiment invisibles. Il était prêt.
Kakashi, accompagné de Naruto, du jeune Neji et de la jolie Sakura, arriva à la grotte ou se terrait son ennemi de longue date : Mizuki. Il disposait de très peu de temps pour arrêter se fou furieux dans sa quête de pouvoir: il avait une heure, tout au plus. Le ninja fit signe à ses deux alliés de s'arrêter. Il sentait la présence de quatre individus. Mizuki et ses trois larbins, à tout les coups.
« -Neji, dit moi ce qu'il y a la dedans.
Le jeune homme aux long cheveux foncé acquiesça, mis ses doigts sur ses tempes en chuchotant :
-Biakugan !
Ses étranges yeux blancs s'entourèrent de veines prononcées et sa vision changea.
-Ils sont quatre. Trois semble être postés dans des grottes, le quatrième est dans une salle plus grande, tout au fond.
-Comment sont leurs chakras ?
-assez faible pour le premier, plus élevé pour les trois derniers.
-Très bien. Naruto ? Sakura ?
Les deux interpellés lui lancèrent un regard convaincu, et les quatre ombres s’élancèrent silencieusement dans la nuit. Ils furent accueillis dans la première salle par un léger sifflement dans l'air. Kakashi comprit tout de suite de quoi il s'agissait, et ésquiva l'attaque de justesse. Il sentit les aiguilles translucides frôler la peau de ses joues, et eut aussitôt un mouvement de recul.
« -Stop ! La salle est piégée !
Il s'en était fallu de peu. Naruto s'arrêta à quelques millimètres d'une longue tige de verre qui semblait être suspendue dans l'air, manquant de se faire transpercer le crâne.
-Neji, aide Naruto et Sakura à atteindre l'autre salle. Je m'occupe de celui-ci. Restez discret jusqu'à ce que j'arrive.
Les trois jeunes ninja répondirent par l'affirmatif, et Neji lança de nouveau son biakugan afin de faire traverser la salle truffée de pièges mortels invisibles à ses amis tandis que Kakashi les couvrait. Il parvint à détruire tout les projectiles visant ses élèves grâce à ses kunaï et finis par se retrouver seul dans la petite salle de pierre avec son adversaire. Il ferma les yeux et se concentra. Visiblement, le premier garde de Mizuki ne disposait pas d'une grande réserve de chakra. Le maître ninja avait donc l'avantage. Au bout de plusieurs minutes de combat acharné, il finit enfin par atteindre son adversaire tout en évitant les aiguilles et les attaques de celui-ci. Fa Zuu c'était réfugié sur une petite corniche près du plafond de la grotte, et ne fut pas du tout surpris de voir Kakashi à quelques mètres de lui.
« -Vu ta maîtrise des aiguilles, tu dois être le guerrier Fa Zuu Nuki, je me trompe ?
Le jeune homme haussa un sourcil, ce qui n'était évidemment pas visible pour Kakashi à cause du masque.
-Et toi Kakashi Ataké. Ravi de faire ta connaissance. Il avait parlé d'une voix qui semblait mécanique, sur un ton monotone. L’intéressé eut un demi sourire caché par le bandana qu'il portait systématiquement sur le visage, et continua :
-Je dois avouer que tes pièges n'ont pas été facile à éviter, même pour un ninja de ma trempe. Je me demande comment un aussi jeune ninja tel que toi à pu se faire enrôler par cet imbécile de Mizuki. M'enfin, si tu permet, je voudrait te mettre hors d'état de nuire assez rapidement. Je ne dispose pas de beaucoup de temps pour arrêter ton chef. Et si tu veux mon avis, tes petites aiguilles ne ferons pas long feu...
-Ne me sous estime pas.
Le jeune garçon avait à peine finit sa phrase qu'il engagea le combat au corps à corps. Kakashi l'avait effectivement quelque peu sous estimé ; il se trouve que le jeune homme avait plus d'une aiguille dans son sac... Après s'être retrouvé dans deux trois situations quelque peu embarrassantes, le ninja de Konoha préféra rester prudent. Le chakra de son ennemi semblait se régénérer, voir augmenter au fur et à mesure de ses attaques. Kakashi changea de tactique et commença à le provoquer tout en évitant ses coups, afin de le pousser à la faute et de le neutraliser. Il ne voulais pas le tuer. Ce n'était qu'un apprenti, un gamin de plusieurs années de moins que lui, bien que son âge exacte soit difficile à déterminer. L'erreur du Sensei fut d'avoir pitié de ce « gosse » qui, lui, n'en avait aucune. Kakashi sentit trois aiguilles le piquer dans le dos, sur trois point de chakras, ce qui eut pour effet de le neutraliser. Décidément, ces multitudes de petites armes étaient vraiment difficile à éviter... Fa Zuu s'approcha et se pencha à quelques centimètres de son visage, une aiguille plus fine et plus dure entre deux doigts. D'un geste lent, il vint la poser entre les deux yeux de Kakashi, qui sentit son cœur accélérer. Il fallait absolument qu'il trouve un moyen de se libérer avant que son adversaire ne porte le coup de grâce. Car si lui avait décidé d'épargner le jeune homme, celui-ci ne semblait pas partager ce bon sentiment. Kakashi sentait même une certaine satisfaction émaner de derrière son masque. Fa Zuu eut un petit rire jaune :
« -Hé hé hé... Tu es à ma merci, Ninja de Konoha. Tu vas enfin payer... Pour ton clan. Tout ce que vous m'avez.. Retiré... Mh... Mh... Ha ha...
Cette fois, le ninja copieur ne sentit pas la rage du combattant au masque de fer. Il la vit. Sous forme de chakra pur, qui vint entourer son possesseur en un halo rouge flamboyant.


Naruto, Sakura et Neji s'étaient avancés prudemment dans le couloir de pierre qui rejoignais la seconde salle. Neji était en tête, son biakugan lui permettant de voir les éventuels pièges et ennemis tapis dans l'ombre. La galerie était parsemée de torches qui n'éclairaient que sur un rayon d'une vingtaine de centimètres chacune, ce qui laissait à leurs adversaires de nombreuses cachettes de choix pour tendre une embuscade. Ils finirent par arriver à l'entrée de la seconde grotte. Elle était légèrement plus grande que la première et beaucoup plus humide. Neji fit signe à ses amis de s'arrêter. Il voyait le chakra d'un homme dans la pièce suivante, et respecta la consigne de Kakashi qui était de l'attendre avant d’entamer un quelconque combat. Les trois jeunes restèrent là plusieurs minutes à attendre que leur mentor arrive. Au bout d'un quart d'heure toute fois, ils commencèrent à s’inquiéter. Silencieusement, ils se firent comprendre qu'ils devaient rebrousser chemin pour voir pourquoi Kakashi mettait autant de temps à se débarrasser d'un ennemi aussi faible. Ils firent donc demi-tour, et furent arrêtés au bout de quelques pas par une voix sifflante:
« -votre maître ne vous à jamais appris qu'un ninja ne fuis pas ?
Le grand Mazaï venait d’apparaître devant eux. Il avait senti leur présence dès leur arrivée et était resté tapis dans l'ombre, se contentant de les observer. Puis, sans les laisser se remettre de leur surprise, il attaqua. Les kunaï blessèrent les jeunes ninja sans parvenir à leur causer de réels dommages. Ils se replièrent dans la grotte, espèrent ainsi profiter de l'espace pour retourner le combat à leur avantage, mais leur adversaire était largement meilleur qu'eux. Il maniait une sorte de pointe de trident géante qu'il gardait habituellement accrochée dans le dos. Les trois lames acérées manquaient de peux les jeunes qui ripostaient eux aussi avec une belle ardeur. Neji utilisait son biakugan, naruto sa fameuse technique de multiclonage et Sakura concentrait son chakra dans ses poings, ce qui lui donnait une force surhumaine, cependant elle ne parvenait jamais à toucher son adversaire, très agile. Au bout d'un moment qui leur sembla durer une éternité, Neji parvint à toucher un point de chakra de son adversaire, lui paralysant le bras dans lequel il tenait son trident.
« -Bien, pour des jeunes. Vous ne vous laissez pas faire facilement. Je comprend pourquoi Kakashi vous à choisi pour l'accompagner... C'est quoi, vos p'tit noms ?
-Je suis Naruto Uzumaki, et eux c'est Neji et Sakura ! Je suis le futur Hokage, alors ne nous sous estime pas !
-Aaaaaah, vraiment. Je voulais juste connaître les noms de ceux que je vais écraser, mais puisque tu es le futur Hokage... Je vais peux être faire une exception... Et vous laisser mourir, toi et tes p'tit copains, dans la dignité... Ou ce qu'il en restera.
-AAAAARGH !
-Naruto, calme toi ! Tu ne vois pas qu'il veut juste te provoquer ?
-Sakura à raison, Naruto. Ne te laisse pas impressionner par ces balivernes.
-Mais je ne suis pas impressionné ! Il va voir ce qu'il va voir ! Multiclonage !
Des centaines de Naruto emplirent tout d'un coup la salle. Et sautèrent sur Mazaï, qui ne semblait pas le moins du monde étonné. Par contre, il sursauta lorsque l'orbe tourbillonnante de Naruto lui atterrit en plein dans le ventre. Il fut éjécté contre la paroi opposée de la grotte, et faillis perdre son masque de fer blanc. Heureusement, l'armure métallique qu'il portait sous sa tenue ample absorba la plus grande partie de la puissance du coup, et il se releva tant bien que mal.
-Tu avais bien caché ton jeu, jeune Naruto. A mon tour, maintenant.
Neji et Sakura s’attendaient au pire. Mazaï réajusta son masque, plaça son énorme trident devant on visage et attaqua.
-Katon, double dragon de feu !
Et il cracha un immense jet de flammes qui se sépara en deux gros jet au contact du trident. Au bout de chaque jet apparut une énorme tête de dragon qui fonça droit sur les trois élèves...

Le chakra de Fa Zuu l'entourait complètement. Kakashi n’avait encore jamais vu ça. Ou plutôt si, il avait déjà vu ça une fois, mais à une plus grande échelle: lorsque le démon renard avait pris le contrôle de Naruto. Des flammes rouges se dessinaient autour du jeune garçon, tendis que celui-ci continuait de rire.
« -Je... J'ai compris... Articula difficilement le sensei. C'est ton... Humeur qui... Définit ta quantité de... Chakra. Cependant tu... as du mal à le contrôler, et c'est... C'est pour ça que tu essayes de garder ton sang froid... J'ai raison ?
-N'essaye pas de gagner du temps, ninja. Tu vas mourir... Mais tu as raison. Mes sentiments et mon chakras sont bel et biens liés... Cependant, tu ne vivras pas assez longtemps pour en apprendre plus. Je dois protéger mon maître.
-Pourquoi ?
Fa Zuu fut choqué par cette question. C'était la première fois que quelqu'un s'intéressait à lui, à ses motivations. Il eut un léger mouvement de recul, quasi imperceptible pour un œil non entraîné. Mais Kakashi perçut la faiblesse de son ennemi, et continua :
-Pourquoi sers-tu... Mizuki ?
Le chakra entourant le jeune ninja se résorba lorsqu'il entendit le nom de son maître. Il plongea son regard dans celui de Kakashi à travers son masque, et entrepris de sonder son esprit. Il y vit un homme d'une trentaine d'année, généreux, sévère parfois, et quelque peu pervers... Ce détail le fit sourire. Il ne pouvait pas le tuer. Pas cet homme là. Un sentiment étrange l'envahit, et il rompit le lien de chakra qui l'unissait à ses aiguilles dans le dos de Kakashi. Celui-ci pouvait de nouveau bouger, mais il ne fit rien. Son but était de gagner du temps afin de trouver une solution à cette situation délicate, et il avait carrément été libéré. Cependant, il lui semblait que quelque chose clochait.
-tu n'as pas répondu à ma question.
-...
Fa Zuu resta silencieux, puis eut un mouvement de frustration. Il fixa l’œil noir de Kakashi quelques secondes, et sortit de la grotte en courant. Il avait fui. Pour la première fois, en vingt-six ans d’existence. Il avait fui parce que son Chakra, lié à ses émotions, l'avait empêché de continuer le combat. Il s'arrêta à l'entrée de la grotte, et observa le ciel couvert d'étoiles.
-Pourquoi... ! Je le tenais enfin... J'aurais enfin pu... Me venger... !
Il resta là quelques instants, incapable de bouger. Son masque de fer luisait à la lumière de la lune, et ses cheveux gris était encore ébouriffés à cause de son combat. Il s'approcha de la paroi de pierre, et frappa trois coups, signe qu'il avait échoué.


Naruto, Sakura et Neji regardaient avec horreur le flot de feu foncer droit sur eux lorsqu'ils entendirent trois coups résonner dans la roche.
« -Cachez vous derrière les rochers ! S'écria Neji. Naruto et Sakura eurent juste le temps de s’exécuter avant que le feu les atteigne. Les deux dragons dévastèrent tout sur leur passage, faisant fondre la roche alentour. Les abris de fortune des jeunes ninja allaient se révéler inefficaces dans peu de temps, et les dragons allaient les réduire en charpie. Les rochers finirent par exploser sous les coups de la chaleur. Sakura lança trois chourikens en direction de son ennemi, mais ils fondirent avant même de l'atteindre. Ils étaient mal. Très mal. Les deux colosses de feu étaient de plus en plus proche d'eux. Ils allaient les atteindre lorsqu'ils furent déviés de leur route par Kakashi et une superbe technique de suiton. Les dragons allèrent s'écraser contre la roche dans un vacarme assourdissant, déclenchant un tremblement de terre. Mazaï ne laissa pas le temps de se ressaisir au jounin, les trois coups de son compagnon l'ayant prévenu de son arrivée. Il lança une série de kunaï à une fréquence ultra rapide, et Kakashi eut du mal à les éviter tous. L'un d'entre eux le blessa au bras, balafrant sa peau d'une longue traînée rouge. Ils devaient se dépêcher, il leur restaient une demi-heure à peine. Le sol tremblait de plus en plus, et de gros morceaux de roche commençaient à tomber du plafond, répandant un nuage de poussière dans toute la grotte. Mazaï en profita pour s’enfuir vers la dernière caverne, frappant les murs de son trident de fer. Le couloir de pierre qui le conduisait à la dernière salle se referma derrière lui, laissant Kakashi et ses élèves dans la grotte qui s'écroulait. Il arriva en face de Tami Uba complètement essoufflé.
« -Tu es fatigué de ta course, Mazaï , ou bien est-ce ton attaque qui t'a affaibli ?
-Un peu des deux, je pense. Et le fait que cet incapable de Fa Zuu n'ai pas été fichu de s'occuper du vieux.
-J'ai entendu les trois coups, moi aussi. Je me demande ce qui peux l'avoir retenu. Sa colère envers les ninjas de Konoha aurais du surpasser n'importe quel adversaire...
-Ouais, bah en attendant, j'ai du me coltiner le vieux. Et il est assez balèze !
Tami Uba haussa un sourcil et se détourna, laissant ses long cheveux noirs voler derrière lui.
-Ce que tu peux être immature, Mazaï. Tu ne pensais pas que Konoha enverrais des incapables pour arrêter notre chef ?
Vraisemblablement, Tami Uba n'attendait pas de réponse de la part du ninja car il était déjà repartis dans la grande salle où se trouvais son chef.
-Mazaï, surveille ma grotte. Je vais accompagner le Maître.
Le grand homme aux cheveux noirs s'affala sur une pierre relativement plate, et repris son souffle. Bien sûr, c'était à lui de rester dans une grotte humide pendant que le grand Tami Uba allait aider le maître. Sous prétexte qu'il était « le plus sage » ; mais ce n'était qu'un vieux rabat-joie aux yeux de Mazaï. Le tremblement de terre avait cessé, et le grand ninja se laissa aller sur la pierre, persuadé que Kakashi et sa bande ne parviendrait pas à dégager le tunnel avant la fin du rituel, s'ils avaient survécu à l'effondrement.


Dans la salle précédente, Naruto aidait son sensei à dégager les pierres qui recouvraient la jambe de Sakura. Neji reposait un peu plus loin, inconscient. Une pierre avait du lui effleurer la tête, et il s'était évanoui. Une fois sûr qu'il était hors de danger, Kakashi s'était précipité vers la jeune fille pour l'aider à se dégager.
« -Ce ninja avait une force phénoménale, déclara-t-elle. Merci sensei, sans vous... Aïe ! Naruto venait de retirer une grosse pierre de la jambe de Sakura.
-Naruto, sait-tu qui était ce type ?
-Il a dit s'appeler Mazaï. Il nous a surpris lorsqu'on à voulu rebrousser chemin pour venir vous retrouver.
-Hmm... Je n'aurais pas du vous laisser seul.
-Peut être que si cet imbécile de Naruto n'avait pas répondu à ses provocations, on en serais pas arrivé laaaaAÏE !
-Hé, mais ce n'est pas ma faute tout de même !
-Calme-toi, Naruto. Sakura, ta jambe est dégagée. Essaye de te lever, je vais porter Neji. Il est hors de question qu'on continu comme ça. On s'occupera de Mizuki plus tard.
-Mais senseï...
-Naruto, tais-toi un peu et aide Sakura. On rentre.


Voilà, la première partie est terminée!! dites moi ce que vous en pensez Wink
Like a Star @ heaven

_________________
Like a Star @ heaven Que la Lune veille sur vos rêve et la nuit sur vos envies... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven L'espoir conduit aux rêves, et les rêves à l'espoir... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven Tyrion: Are you going to leave?
Shae: You have a shit memory. I am yours, and you're mine. Like a Star @ heaven



"ok, va falloir qu'on arrête tout ça. Et gloire à Flotteman."


Dernière édition par Piya le Jeu 9 Aoû - 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
*Lacrima*
Ange Pierre de Lune
Ange Pierre de Lune
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 02/05/2012
Localisation : Dans les locaux d'Abstergo Industries.

Feuille de personnage
Nom du personnage: Elvirella
Race: Sorcier/sorcière

MessageSujet: Tataaam!   Lun 28 Mai - 16:17

Eh ben ça, pour de l'entrée en scène fracassante, c'est de l'entrée en scène fracassante!
Très joli, Piya. Et... surprenant. Je ne m'attendais pas à ce que tu écrives une fic sur l'univers de Naruto ^^' et je'ai été trèèès agréablement surprise. Surtout par la présence de Neji, d'ailleurs!

Ton style est toujours aussi agréable, et ta façon de doser l'intrigue et le suspense aussi! Very Happy
Je suis pressée de connaître la suite. Pressée pressée pressée!

Par contre, je peux me permettre deux petites remarques?
Dans l'avant dernier paragraphe, tu as écrit "Chouriken", mais c'est "Shuriken".
Et la deuxième... j'ai oublié.
Mais je vais essayer de m'en souvenir ^^'

[Edit]
Ah oui! Comment ça se fait que Neji ait été assommé par une pierre qui l'a simplement effleuré? Surprised

Vivement la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Re: L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)   Lun 28 Mai - 19:02

Pasque c'est des grosses pierres qui tombe, et que s'il s'était complètement pris la pierre, bein... Il serais mort. Tu sais, elle est tombée sur le bord de son crâne, elle l'a frôlée, mais avec la vitesse et le poids, elle a une énergie cinétique tel que Ec=1/2.m.v^2. Donc en le frôlant, elle a fait de gros dégâts.
Et pour les mot en japonais mal écrit, désolé mais comme je l'ai dit, je ne suis pas une grande connaisseuse de Naruto... Voila voila, je ferais plus attention Wink
Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
Wing$
Ange Pierre de Lune
Ange Pierre de Lune


Messages : 222
Date d'inscription : 29/05/2012
Age : 22
Localisation : Over the Rainbow ♥

Feuille de personnage
Nom du personnage: NAVY
Race: Humain(e)

MessageSujet: Re: L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)   Mar 29 Mai - 15:48

OUAHOU, c'est trop bien ><. En même temps je savais que tu es douée, mais là c'est trop bien ^^. Mais Lacrima est plus douée que moi pour juger je pense, parce que... je n'ai jamais lu aucun Naruto affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Lacrima*
Ange Pierre de Lune
Ange Pierre de Lune
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 02/05/2012
Localisation : Dans les locaux d'Abstergo Industries.

Feuille de personnage
Nom du personnage: Elvirella
Race: Sorcier/sorcière

MessageSujet: Energie potentielle de pesanteur   Mar 29 Mai - 18:58

Piya! Tu as oublié l'énergie potentielle de pesanteur de la pierre qui diminue avec l'altitude et sur un graphique présentant E (J) en fonction de T (s) représente la trajectoire du corps A, la pierre.
On déduit donc que son énergie mécanique, somme des deux précédentes, est une constante. Elle ne varie donc pas.
De ce fait, si Neji avait, par transfert thermique, ajouté cette énergie à la sienne, il aurait non seulement augmenté le niveau de son chakra mais en plus survécu à l'effleurement presque fatal du choc en réduisant la valeur de ces énergies à un Zéro absolu.

Tu sais, ça aurait été tout bénef' pour lui! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Re: L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)   Sam 2 Juin - 20:04

Oui, mais Neji, surpris par le tremblement de terre, n'a pas eut le temps d'effectuer le transfert. Il c'est donc laisser assommer comme un BIIIIIP! Mdr. Alors vous aurez la suite dans peu de temps, j'avance un peu dans l'histoire et je la poste... Et merci Cassia pour le compliment, contente que ça t'ai plu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Chapitre 2: Espionnage et capture   Sam 2 Juin - 21:15

Voilà la suite!


Ils arrivèrent au village quelques temps après. Des ninja les avaient rejoins en cours de route et s'étaient occupés de Neji et de Sakura, qui étaient maintenant à l'infirmerie. Kakashi, quand à lui, était allé retrouvé Tsunade pour lui faire son compte rendu.
« -Le premier n'est pas très puissant. Son chakra augmente s'il s'énerve, mais le déstabiliser reste facile. Le second est nettement plus puissant, il maîtrise le katon...
-La mission ne semblait pas si difficile, Kakashi. Je te pensait mieux préparé que ça. Maintenant, notre ennemi est deux fois plus fort !
-Nous nous sommes séparés, c'est cela qui nous à affaiblis.
La Hokage était hors d'elle. Elle n'en voulait cependant pas à Kakashi ni à son équipe. Elle s'en voulait à elle-même d'avoir sous estimé son ennemi et ancien ami.
-Il va falloir l’arrêter, Kakashi. Et vite. Tu sais de quoi il est capable. En quoi consistait cette... « cérémonie », exactement ?
-C'était la Renpu. La troisième cérémonie sur quatre, expliqua-t-il. A chaque cérémonie, il récupère le pouvoir des esprits du lieux où il se trouve et le converti en chakra.
-Il à donc accumulé les chakras des esprits des montagnes dans lesquelles il était caché ?
-Exactement. En plus de ça, il à la puissance acquise lors des cérémonies précédentes. Autrement dit, il est vraiment très fort.
-Et où se trouve le lieux de la prochaine cérémonie ?
-Précisément, je n'en sait rien. Je sais que ce sera aux alentours de Konoha.
Tsunade se laissa tomber sur sa chaise, lasse. Elle regarda son ninja qui avait l'air aussi décontenancé qu'elle.
-Il faut absolument découvrir ou sera sa prochaine intervention. Je peux conter sur toi, Kakashi sensei ?
L'homme acquiesça d'un hochement de tête, et continua :
-Il lui faut du temps pour se remettre de cette cérémonie. Les esprits sont coriaces, et tirer leur pouvoir l'épuise. Il lui faudra aussi du temps pour préparer la nouvelle cérémonie. Je dirais approximativement deux semaines.
Tsunade se redressa et croisa les bras sur son imposante poitrine.
-Très bien. On a donc un peu de temps avant d'agir. Je veux que tu récupère des renseignements pour le moment, je ne tolérerais pas que l'on soit surpris de nouveau. Prend qui tu veux pour t'accompagner, laisse juste Neji et Sakura se reposer.
-Cela va de soi. Je partirais demain.
Il se leva et s’apprêta à quitter la pièce quand Tsunade l'appela de nouveau :
-Ah, et, Kakashi ?
-Oui ?
-Soit prudent.
-Mm.
Et sur ce, il partit.
Il passa prendre des nouvelles des deux jeunes ninjas avant de rejoindre sa chambre. Il se laissa tomber sur son lit, exténué. La journée avait été riche en émotion, et il avait bien droit à un peu de sommeil. Il réduit sa tenue au minimum vital, laissant tomber le bandeau qui recouvrait son visage sur son lit, et se coucha. Il glissa la main sous son oreiller pour s'assurer que ses shurikens étaient bien là, et une fois rassuré, s'endormit d'un sommeil léger.

« -Naruto, lève toi. On sort.
Le jeune garçon ouvrit un œil, puis l'autre, et poussa un magnifique bâillement.
-Quoi ? Déjà ? Mais on va où ? Faire quoi ?
-Je te le dirais sur le chemin. Habille-toi maintenant.
Une demi heure plus tard, les deux garçons passaient la porte de Konoha en direction de la montagne qu'ils avaient quittés la veille.
-On retourne à la tanière de Mizuki ?
-Non. On cherche leur campement.
Naruto s'arrêta net :
-On va les attaquer tout seuls ??
La surprise du jeune homme tira un sourire à son mentor.
-Bien sûr que non ! On va les espionner.
Il expliqua rapidement à son élève ce qu'il avait expliqué à Tsunade quelques heures plus tôt, lui tirant une série d'exclamations.
-Quoi ? Mais on est tous en danger !! Mais d'ailleurs, Kakashi sensei, Comment vous savez tout ça ? Les cérémonies, et tout ?
Le jounin s'arrêta et regarda son élève, qui était un peu trop curieux à son goût. Puis, après un soupir de sa part et un regard insistant de Naruto, il se lança dans une explication tout en continuant de sauter de branche en branches comme il avait l'habitude de le faire.
-Mizuki et moi avons toujours été... Rivaux. On à été dans la même classe durant de nombreuses années, un peu comme toi et Sakura. Mais il à toujours eut une ambition démesurée en matière de pouvoirs, et lorsqu'il m'a parlé de ces quatre cérémonies, je ne l'ai d'abord pas pris au sérieux. Puis, vers ses vingt ans, il à accompli la première. Ça l'a complètement transformé. Il est devenu accro au pouvoir, dépendant.
Naruto baissa les yeux. Il lui semblait déjà avoir connu se genre d'histoire avec l'un de ses propres amis.
-Il à finit par déserter le village. Il est partit, comme ça. A vrai dire, on ne s'est jamais vraiment bien entendu, il y avait trop de compétitions entre nous. Mais j'ai tout de suite su, lorsqu'il est parti, qu'il tournerais mal.
-Et vous aviez raison ?
Kakashi resta pensif un instant, se contentant d'avancer.
-Quelques moi plus tard, il rasait entièrement un village voisin, aidé de deux de ses sbires, parce que le site de la deuxième cérémonie se trouvait exactement à l'emplacement du village. Presque tout les habitant sont morts, et une jeune fille que je connaissait à disparu. Elle avait dix-sept ans à l'époque. On a... on a jamais retrouvé son corps.
Naruto resta silencieux. Ce type était un monstre. Décimer tout un village pour du pouvoir... Il espérait que Sasuke n'irais pas jusque là. Kakashi s'arrêta sur une branche plus épaisse que les autres, et exposa son plan à Naruto.
-Je pense que leur repère est proche. On va se séparer. J'irais à l'est, toi à l'ouest, et je veux que tu utilises la technique du multiclonnage pour balayer le plus de terrain possible. Le but n'est pas de se faire remarquer, Naruto, mais de savoir où aura lieu la prochaine cérémonie, alors reste discret. Et s'il te découvrent, n'hésite pas à fuir. Tu ne fais pas le poids contre Mizuki. Tu as compris, Naruto ?
Le jeune ninja avait l'air déçu, mais il répondit par l'affirmatif avant de partir dans la direction opposée à celle de son mentor.
Kakashi traversa encore quelques kilomètres de forêt avant de tomber sur les traces de ses ennemis. Pisteur affirmé, il les suivit et arriva aux alentours de ce qui semblait être un ancien camp. Il observa les arbres qui le bordait, et descendit de celui dans lequel il était perché pour inspecter les lieux.
Pendant ce temps, à plusieurs kilomètres de là, les membres du clan de Mizuki discutaient, disons, bruyamment.
« -Fa Zuu, espèce d'incapable ! Je peux savoir pourquoi tu as laissé le vieux s'échapper ? Tu le tenais, tu aurais pu...
-Ouais, bah j'ai pas pu. C'est comme ça, ça change rien de toute façon.
Le jeune homme buté se tenait contre un arbre, les bras croisés sur la poitrine, et lançait un regard de défi au grand Mazaï à travers son masque.
-Ça change que j'ai faillis me faire exploser, tout ça parce que tu as eut un « élan de générosité » et que tu as décidé de le laisser partir. Enfin, Fa Zuu ! T'es au courant que c'est n'importe quoi !?
-Laisse, Mazaï. Y'a pas eut de blessés, c'est le principal.
-Oh, le sage, je t'ai rien demandé ! C'est pas toi qu'a failli y passer, à ce que je sache !
Le grand homme se retourna vers le garçon à qui il s'adressait à l'origine, faisant voler la longue natte qu'il avait sur le dessus de la tête.
-Gamin, je veux des explications !
Fa Zuu lui faisait face sans broncher et ne répondit rien. Il n'avait pas à se justifier, d'autant plus qu'il ne savait pas lui même ce qui lui était arrivé. Il se contenta donc de rester planté là, à fixer son coéquipier tout en gardant son calme. Mais Mazaï n'avait pas autant de sang froid que lui, et au bout de quelques minutes de silence, il finit par décrocher le trident qu'il avait dans le dos et il le pointa vers Fa Zuu, ou plutôt vers le dernier endroit où il se trouvait avant qu'il ne change de place. Très rapidement. Un peu trop d'ailleurs. Il se retrouva derrière le grand homme, une aiguille de verre collée à sa gorge.
-Fait bien attention à ce que tu fais. Je ne voudrais pas d'accident...
Hors de lui, Mazaï allait répliquer, mais son chef arriva.
-Mazaï, stop. Le rituel à été accomplit, c'est tout ce qui compte. J'ai encore besoin du petit, mais de toi...
Le grand guerrier blanchit sous son masque et balbutia des mots inintelligibles qui semblaient être des excuses, avant de planter son trident dans le sol avec un cri rageur.
-Quand à toi, Fa Zuu, tu as beau nous être indispensable, je ne veux plus aucune erreur de ce genre.
Il avait prononcé ces derniers mots sur un ton à vous glacer le sang, mais l’intéressé ne broncha pas. Il déclara même, d'une manière plus ou moins insolante :
-Ok. Je vais faire un tour.
Et partit sans attendre de réponse.
Il courut un petit moment dans la forêt avant d'arriver à leur ancien campement. Et il s'arrêta d'un coup avant de se cacher derrière un arbre. Quelqu'un était là, quelqu'un qui essayait vraisemblablement de les retrouver. Sur ses gardes, le jeune homme s'avança pas à pas vers la petite clairière qu'il avait habitée quelques jours plus tôt avant de s'arrêter de nouveau. L'homme qui cherchait des traces de leur passage dans les feuilles était celui qu'il avait laissé partir la veille, le ninja de Konoha qu'il n'avait pas pu, pour une raison étrange, tuer. Bien. Il allait pouvoir se rattraper... Le prénommé Kakashi ne semblait pas l'avoir vu, et il allait pouvoir lui régler son compte vite fait bien fait. Il sortit trois aiguilles d'une petite poche située à l'avant de sa veste et s’apprêtait à les lancer lorsque l'homme disparu. Comme ça, pouf, volatilisé. Fa Zuu, qui était si calme d'habitude, ne pu s'empêcher d'avoir un sursaut de surprise. Puis un deuxième lorsqu'une voix lui chuchota à l'oreille :
« -C'est ça que tu cherches ?
Le Jounin agitait les aiguilles que le jeune ninja avait dans les mains il y a quelques secondes devant ses yeux.
Fa Zuu n'eut même pas le temps de se retourner. Un violent coup de poing dans les côtes l’expédia au centre de la clairière et lui coupa le souffle. Kakashi ne lui laissa pas le temps de se relever, et l'immobilisa avec une technique qui lui était inconnue... Le ninja de Konoha fit un rapide tour de la clairière pour s'assurer qu'ils étaient seuls, et revint vers sa victime.
-Bien. Alors, voyons qui se cache sous ce masque...
Il mit un genou à terre et attrapa le morceau de métal à pleine main. Celui-ci tenait sur le visage du jeune ninja grâce à son chakra, et Kakashi eut un peu de mal à l'enlever. Il finit tout de même par y arriver dans un grognement, posa le masque par terre, et se retourna pour voir le visage de son captif. Il eut un hoquet de surprise lorsqu'il découvrit les traits de Fa Zuu, et son visage pris un air mis étonné mi sévère. Tout cela devenait de plus en plus étrange... Il finit donc par lui poser la question, plus par surprise que pour avoir une réponse que de toute façon il connaissait déjà :
-Tu es une femme !?

Et voilà Laughing Vous aurez l'histoire de la demoiselle Fa Zuu prochainement! Like a Star @ heaven

_________________
Like a Star @ heaven Que la Lune veille sur vos rêve et la nuit sur vos envies... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven L'espoir conduit aux rêves, et les rêves à l'espoir... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven Tyrion: Are you going to leave?
Shae: You have a shit memory. I am yours, and you're mine. Like a Star @ heaven



"ok, va falloir qu'on arrête tout ça. Et gloire à Flotteman."


Dernière édition par Piya le Jeu 9 Aoû - 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
*Lacrima*
Ange Pierre de Lune
Ange Pierre de Lune
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 02/05/2012
Localisation : Dans les locaux d'Abstergo Industries.

Feuille de personnage
Nom du personnage: Elvirella
Race: Sorcier/sorcière

MessageSujet: Love story en vue!!!   Lun 4 Juin - 17:57

Dommage que tu m'aies laissé le deviner en cours d'anglais, je crois que j'aurai été encore plus aspirée par la faille spatio-temporelle de ta fic!!!

Non mais franchement! T'es usante, hein! Tu me pique (c'est le cas de le dire -_-) chapitre par chapitre au lieu de m'envoyer un vilain coup de trident pour en finir tisuite!
Meuh non! Mademmoâselle Piya préfère étaler son talent sous notre nez! C'est dingue quand même. Tes personnages sont vivants, Kakashi et Naruto fidèles à eux-mêmes, et tes OC tellement bien pensés qu'ils pourraient faire partie intégrante du manga sans aucun problème!
Ah oui, ça, ça fait du bien de pas voir pour une fois un OC aux gigasupermégapouvoirsdelamortquituent. On a Naruto pour ça. Et Sakura!
C'est fluide, mais il y a un problème de taille: c'est beaucoup trop court! (alors, le jeu de mots? ...encore naze, hein? ok, ok...)
Bref, tu nous dope au suspense, et nous empoisonne d'impatience. Et là, on a vécu que deux chapitres. C'est ça qui est effrayant.
Donc voili donc voilà, si tu pouvais éviter de placer la barre trop haut pour quand je posterai à mon tour, ça me ferait rudement plaisir... meuh non je déconne! Si jamais tu pourris volontairement ton histoire pour les raisons humanitaires évoquées ci-dessus, je te fais bouffer le clavier du PC... comment disait Cassia, déjà? Ah oui. Dans ton (insensible) fondement.

Na.

PS: LA question chiante du chapitre!!! Pourquoi Tsunade appelle Kakashi "Kakashi sensei"?
Parce que "sensei" veut (à peu près) dire "maître" ou "professeur". En fait, quand on appelle quelqu'un "sensei", c'est qu'il est notre supérieur (du moins aux yeux de la loi et dans la hiérarchie sociale) et qu'il est là pour instruire.
Et moi, je doute que Tsunade ait comme projet futur de repasser ses exams genin ou chunin. Ou que Kakashi l'ait formée lui même ^^' (ce serait marrant un gamin de 5 ans faisaint réciter son nindo à une femme d'une trentaine de balais ^^')

Oh siteuplait, m'en veut pas pour mes question emmerdantes!!!

_________________
Gloire à Flotteman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Re: L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)   Mar 5 Juin - 17:15

Alors alors. Merci beaucoup (d'abord, hein!) et ne t'inquiète pas, j'écrirais bientôt la suite.
Et pour Tsunade, hormis le fait que je ne soit pas une experte de Naruto et que ce soit en partie une erreur de ma part, c'est un peu un rappel à l'ordre. Genre "hé, toi, le sensei, rappelle toi quel est ton rang et soit à la hauteur cette fois!"
Voila pour ta question! par contre pour la suite vous allez devoir attendre un peu, même si pour toi le suspense n'est plus... Enfin je vais essayer de vous la poster avant la semaine prochaine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
*Lacrima*
Ange Pierre de Lune
Ange Pierre de Lune
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 02/05/2012
Localisation : Dans les locaux d'Abstergo Industries.

Feuille de personnage
Nom du personnage: Elvirella
Race: Sorcier/sorcière

MessageSujet: OK   Mar 5 Juin - 17:39

OK dac! Et t'es pas obligée de cafter à tout le monde que je connais la suiteuh!

=^^=

_________________
Gloire à Flotteman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Re: L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)   Mar 5 Juin - 19:29

Et bah si, nanère! dailleurs je vais m'y mettre, a la suite, puisque c'est ça!
Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Chapitre 3: Le commencement    Ven 8 Juin - 20:34

Alors voilà la suite, les amis! notre petite Fa Zuu à encore beaucoup de secrets à révéler... Mais je vous laisse le découvrir!
(attention: âmes sensibles, soyez prévenues: ce passage et le suivant pourraient vous choquer. Ou vous émouvoir. Enfin, faites gaffe, quoi.)


La demoiselle haussa un sourcil et lança un dédaigneux « ça ne te regarde pas ». Kakashi s'approcha alors de son visage et lui souffla :
-Je ne pense pas que tu sois en position de protester.
Il se redressa et la regarda. Ses cheveux blanc au carré étaient eux aussi des faux. Kakashi lui retira la perruque d'un geste de main, et la remit sur ses pied. Elle ne pouvait toujours pas bouger, mais l'effet de la technique du ninja allait bientôt s’estomper. Le jounin chercha quelques chose dans son sac et en sortit une corde, tout en lançant :
-De toute façon, nous verrons ça au village. Je ne veux pas prendre le risque de te laisser aller raconter à tes petits copains que je suis passé. A vrai dire, moins Mizuki en sait, mieux je me porte !
Et il entrepris de lui lier les mains. La jeune fille était toujours paralysée et se tenait debout comme une statue. Elle sentait la corde passer sur ses poignets. Il pensait sérieusement pouvoir la garder captive avec de simples cordes ? Était il aussi naïf, finalement ? Ah, non. Il appliqua un sceau sur les cordes qu'elle ne pourrais pas défaire seule. Plutôt malin, en fait. Une fois son travail terminé, il revint en face d'elle et l'examina. C'était une jeune femme assez jolie, avec des yeux bleus-verts en amande et des cheveux blond tirés en un chignon serré. L'effet du coup du sensei se dissipa bientôt, et elle prit un air farouche. C'était une petite sauvageonne butée, mais ça Kakashi l'avait déjà deviné à sa façon de se battre. La demoiselle le toisa et soutint son regard sans broncher bien qu'elle ne soit pas en position de force, avant de lui lancer :
« -Et maintenant, tu comptes faire quoi ?
-On y va.
-Et si je refuse ?
-Tu n'as pas le choix. Le sceau que je t'ai mis dans le dos t'empêche de résister... et de t'enfuir. Tu souffriras le martyre si tu t'éloignes à plus de cinq mètre de moi. Donc tu vas gentiment me suivre jusqu'à Konoha.
La jeune fille eut l'air peu convaincu, et essaya malgré tout de s'enfuir. Puis revint tranquillement derrière Kakashi avec une grimace de dégoût, et le suivit jusqu'au lieu de rendez-vous où ils devaient attendre Naruto.

« -Je veux savoir ce que prépare ton maître !
Tsunade était vraiment intimidante quand elle le voulait, mais Fa Zuu ne bronchait pas. Ça faisait déjà plusieurs heures qu'elle était dans la petite cellule de pierre et elle n'avait pas prononcé un mot. Elle ne dirais rien à ces traîtres de Konoha, ces monstres qui l'avaient tant fait souffrir, et l'hokage du village semblait perdre patience. Kakashi aussi était resté silencieux, se contentant simplement de l'observer d'un coin de la cellule.
-Fa Zuu, es-tu consciente que ton « maître » va tuer beaucoup de gens innocents seulement pour lui même, pour avoir plus de pouvoir ? Et lorsqu'il en aura plus, il fera quoi, a ton avis ?
Pas de réponse. La grande femme aux nattes blondes poussa un cri de rage et faillit administrer un superbe coup de poing à la petite effrontée qui osait soutenir son regard sans rien dire, mais Kakashi l'en empêcha.
« -Laisse moi essayer, lui dit-il.
Tsunade laissa retomber son bras et sortit de la cellule en lui lançant un bref « va-y. ». Elle remonta dans son bureau, ne laissant que Kakashi, Fa Zuu et le garde qui surveillait la prisonnière dans la cellule humide. Le sensei s'approcha de la jeune fille et lui délia les mains.
« -Mais... Mais que faites vous !? Lui lança le garde, affolé.
-Relax, elle ne peut pas s'enfuir.
Puis, il s'assit en face d'elle. La jeune femme s'étira, fit tourner ses poignets endoloris et détacha ses cheveux, laissant couler une cascade de boucles blondes sur ses épaules. Les deux hommes présents ne purent s'empêcher de penser qu'elle était vraiment jolie, avec son air farouche et ses longs cheveux dorés. Kakashi eut même l'impression de l'avoir déjà vu quelque part... Il chassa cette pensée de son esprit pour se concentrer sur l'interrogatoire.
-Ce n'est pas parce que vous me détachez que je trahirais l'homme qui m'a élevé, lui dit elle sur un ton très neutre.
Donc, Mizuki l'avait élevée. Bien.
-Pourquoi en veux-tu à Konoha ?
La jeune fille haussa un sourcil en entendant la question, et se pencha vers Kakashi.
« -En quoi est-ce que cela t'aidera ?
-En rien du tout. Je me rappelle juste que lors de notre première rencontre, tu m'as dit que j'allais enfin payer pour mon clan. Je connais l'histoire de Konoha, et je ne voit pas en quoi mon « clan » aurais pu toucher directement une personne aussi jeune que toi. Nous entretenons des bonnes relations avec presque tout les villages alentours, alors je me demandais simplement ce que nous avons bien pu te faire pour que la destruction du village te laisse indifférente.
Fa Zuu eut l'air surprise, et attendit quelques minutes avant de répondre.
-Vous... êtes des monstres !
-Quand bien même une personne de Konoha t'ai blessé, penses-tu que ça vaut la mort de tout les habitants ?!
La jeune femme ne pu retenir sa colère. Elle explosa. Ses yeux se tintèrent de rouge et une aura de la même couleur commençait à entourer son corps, faisant reculer le garde. Mais Kakashi ne broncha pas. Il avait touché juste et savait qu'elle n'attaquerais pas. Elle se contenta de … hurler.
-Parce que vous vous souciez des habitants maintenant !? Vous avez... Vous avez décimé mon village ! Vous les avez tué, tous ! Tout les habitants qui ne cherchaient qu'a se cacher, qu'a fuir votre folie meurtrière ! Ils ne voulaient que vivre avec leurs enfants et... et... VOUS LES AVEZ TOUS ACHEVÉS !!!
Elle s'était levée d'un bon, faisant voler la chaise sur laquelle elle était assise quelques minutes auparavant à l'autre bout de sa cellule. Kakashi, quand à lui, nageait dans une totale incompréhension. Konoha n'avait jamais fait massacrer un village, ça, il en était sûr. Il baissa son bandeau et joignit ses mains devant lui pour lançer une technique de charingan qu'il avait « emprunté » à un ninja il y a déjà quelques années. La demoiselle eut un soubresaut, et le jounin lui fit revivre alors ses pires souvenirs.

Il y avait une place, ronde, avec un fontaine au milieu. Je m'y approchait. L'eau claire me renvoya une image de moi même : une jolie jeune fille aux cheveux blond et aux yeux clairs. Quelqu'un m'appelle. Je tourne la tête : c'est Tobi, un des marchand du village. Je lui rend son salut et discute quelques temps avec lui. Soudain, la terre se met à trembler. Je regarde autour de moi : de la poussière s'échappe des maisons en bois, une foule de gens court dans tout les sens. Je vis dans un petit village, mais les gens sont gentils, je me plais bien ici. Maintenant tout le monde court, tout le monde cris. Je vois un petit garçon roulé en boule près des caisses. Il à les cheveux blonds, comme moi. C'est mon petit frère. Il à sept ans, et hier il à perdu une dent. Mais là, il pleure. Papa et maman arrivent, le prennent dans leurs bras. Je cours vers eux, le cœur battant. Je sais qu'on attaque le village, mais je ne sait pas pourquoi, et d'ailleurs je m'en fiche : nous devons survivre. Je ne voit pas les assaillants. Ce sont des ninja et ils se cachent, attaquant les villageois. Je me réfugie près de papa et maman, tenant mon frère dans mes bras. Tobi, de l'autre côté de la place, cours vers sa femme pour la protéger. Il tombe. J'ai juste le temps de voir un peu de sang couler de sa tête avant que la terre ne tremble de nouveau. La femme de Tobi est tombée, elle aussi ; comme beaucoup de villageois. Je pleure. Je ne peux pas crier, j'ai trop peur. J’entends quelque chose siffler près de mon oreille et voit papa sursauter. Il ne bouge plus, et maman crie. Je cache les yeux de mon frère. Les gens courent encore, mais il y en a beaucoup moins. Je ferme les yeux. Tout d'un coup, maman ne crie plus. Je n'ose pas regarder, et le cœur battant, me tourne pour que mon frère soit caché par moi. La fumée me pique le nez, j'entends le crépitement des flammes. Quelqu'un m'attrape et me jette violemment sur le sol ; attrape mon frère par les cheveux. Je ne voit pas son visage avec la lumière et la fumée et mes larmes. Mais je vois un petit corps tomber à terre, teinté de rouge. Non... Non... Non... Nooooooooooooooooooon !!!
Je sens la colère et la haine et la tristesse dans mes mains, autour de moi. De plus en plus fort. Je tape dans l'homme ; mais trop tard pour mon frère, pour mes parents, pour monsieur Tobi, pour sa femme, pour les gens, pour les maisons. Je tape et tape encore,mais d'un coup j'ai mal à la tête, et je tombe.


Kakashi se releva, bouleversé. Fa Zuu était recroquevillée au sol, le visage baigné de larmes. Il la regarda pleurer en silence. Ce n'était qu'une enfant... Elle avait à peine dix-huit ans dans ce souvenir. Et, s'il ne se trompais pas, elle en avait même dix-sept et six mois, très précisément. Il la regarda encore quelques minutes et finit par déclarer :
 -Bonjour, Soreiyu. Ça faisait longtemps.

_________________
Like a Star @ heaven Que la Lune veille sur vos rêve et la nuit sur vos envies... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven L'espoir conduit aux rêves, et les rêves à l'espoir... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven Tyrion: Are you going to leave?
Shae: You have a shit memory. I am yours, and you're mine. Like a Star @ heaven



"ok, va falloir qu'on arrête tout ça. Et gloire à Flotteman."


Dernière édition par Piya le Jeu 9 Aoû - 13:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
*Lacrima*
Ange Pierre de Lune
Ange Pierre de Lune
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 02/05/2012
Localisation : Dans les locaux d'Abstergo Industries.

Feuille de personnage
Nom du personnage: Elvirella
Race: Sorcier/sorcière

MessageSujet: Soreiyu!   Sam 9 Juin - 8:59

...

...

...

Fa Zuu!!! Fa Zuu est Soreiyu!!!
C'est trop bien! Mais la pauvre, ses parents et son tout pitit frère... Sad

Là, j'ai vraiment rien à redire, ce chapitre est parfait. Assez long pour en être un, assez court pour ne pas lasser.
T'es vraiment un génie, Piya. Un génie de l'écriture.
Et la dernière personne à qui j'ai dit ça était Drayker, un fanfiqueur ( Suspect WTF?!) de pokébip. D'ailleurs je vais allez faire les louanges de sa trilogie dans "autres fanfictions".

Toujours est-il que je suis hyper impatiente de voir ce que va deviendre notre demoiselle Fa Zuu, et quelle sera la réaction de Kakashi.
Même si tu m'en a déjà un peu dit.

Allez, vite! La suite!!!

_________________
Gloire à Flotteman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Re: L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)   Sam 9 Juin - 9:08

Petite note de l'auteur: Soreiyu veut dire sunny soleil sunny en japonais Smile Comme tout les personnages avaient un nom qui voulait dire quelque chose, j'ai décidé que ma petite chérie aussi... Na! Like a Star @ heaven

_________________
Like a Star @ heaven Que la Lune veille sur vos rêve et la nuit sur vos envies... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven L'espoir conduit aux rêves, et les rêves à l'espoir... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven Tyrion: Are you going to leave?
Shae: You have a shit memory. I am yours, and you're mine. Like a Star @ heaven



"ok, va falloir qu'on arrête tout ça. Et gloire à Flotteman."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
*Lacrima*
Ange Pierre de Lune
Ange Pierre de Lune
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 02/05/2012
Localisation : Dans les locaux d'Abstergo Industries.

Feuille de personnage
Nom du personnage: Elvirella
Race: Sorcier/sorcière

MessageSujet: Oooooh!!!   Sam 9 Juin - 9:18

Ooooooh! C'est super joliii!

Mais Kakashi, ça veut dire quoi? (ça y est, je l'ai, ma question chiante!!! XD).
J'ai une idée sur son éthymologie, mais elle est quelque peu douteuse... Suspect

_________________
Gloire à Flotteman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Re: L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)   Sam 9 Juin - 9:22

Je ne sait pas, mais Sakura veut dire pétale de fleur de cerisier ou un truc du genre^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Re: L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)   Sam 9 Juin - 10:35

Alors voilà à quoi ressemble plus ou moins notre chère Soreiyu... Pour ceux qui manquent d'imagination!

[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Chapitre 4: vrai ou faux?   Lun 18 Juin - 13:15

Voilà la suite les amis! c'est un petit peu plus long, alors j'espère que ça ne vous lassera pas...

«-A ta demande, je l'ai moi même examinée, Kakashi. Il y avait bien un sceau en elle qui modifiait ses souvenirs et faisaient passer les auteurs du massacre de son village pour les ninjas de Konoha. Cependant, le fait qu'elle ai rejoint le clan de Mizuki de son propre chef est indéniable ; de ce fait elle reste un ennemi du village.
Kakashi était resté pensif lorsque Tsunade lui résumait la situation. Puis, après quelques minutes de réflexion, il prit enfin la parole :
-Elle à pu être influencée par ces souvenirs. Je ne pense pas qu'elle en veuille véritablement à Konoha. Mizuki est un grand manipulateur, et une jeune fille donc le village vient d'être décimé est une proie facile.
-Hum... Je te laisse juger, Kakashi ; Je lui ai retiré le sceau. Va lui parler et essaie d'en apprendre le plus sur elle et sur notre ennemi, et si tu juge qu'elle n'est pas une menace pour Konoha, alors considère la comme une invitée.
Le ninja sembla satisfait de la décision de sa supérieure. Il était, pour sa part, persuadé que Soreiyu était quelqu'un de bien.
-Je te demanderais juste de la surveiller discrètement si tu prends cette décision... On ne sait jamais.
-Très bien.
Il sortit du bureau de l'hokage et se dirigea vers les cellules d'un pas rapide. Il fallait absolument qu'il lui parle, c'était une nécessité, pour elle comme pour lui. Il finit par arriver à sa destination et entra en trombe dans la petite pièce dans laquelle se tenait la jeune femme. Elle était pâle et l'étincelle qui brillait auparavant dans ses yeux avait disparue. Tsunade n'avait pas du y aller doucement pour retirer le sceau, car elle paraissait épuisée. Elle était assise par terre, et il s'accroupit en face d'elle :
-Qui êtes vous ? Que me voulez vous ?
-Tu sait qui je suis. Tu le sait depuis longtemps.
-... Kakashi... Tu me l'as dit l'autre jours. Je... Je...
-Et toi, sait-tu qui tu es ?
Elle releva la tête d'un geste brusque, et le jounin vit une lueur d’inquiétude passer dans son regard.
-Je suis... Fa Zuu... Mais on m'a appelé autrement je crois... Je me souvient de tant de choses différentes, contradictoires ! Je...
-Regarde moi bien.
Il s'approcha d'elle et pris son visage entre ses mains, avant de continuer.
-Maintenant, dis-moi qui je suis.
Elle fut bien forcée de faire ce qu'elle n'avait encore jamais fait avec cet homme : le regarder. Vraiment. Elle le détailla : son œil noir et ses cheveux gris ébouriffés qui lui donnait cet air si sérieux, le morceau de tissu recouvrant une partie de son visage sur lequel se dessinait les contours de sa bouche, son bandeau accroché autours de sa tête avec la plaque en fer sur lequel était gravé le signe du village de Konoha.
Soudain, ça lui revint : elle l'avait déjà vu. La jeune fille dégagea son visage de ses mains lorsqu'elle comprit enfin qui il était, et balbutia :
-Kakashi ?
L’intéressé acquiesça d'un signe de tête. Bon, elle semblait commencer à se rappeler, c'était déjà ça.
-Mais... ça fait tellement longtemps...
Nouvel hochement de tête. La jeune femme se détendit un peu, et finit par avouer :
-Je sais que tu viens pour me poser des questions, mais... Je ne sait plus. Je ne sait plus lesquels de me souvenirs sont les vrais, et... La seule chose dont je suis sûre, là, c'est que tu... Tu es...
-Ton ami. Depuis que nous sommes petits. Mon père était ami avec le tien, et on allait te voir assez souvent dans ton village. Ces souvenirs là, eux, sont bel et bien les bons.
-Mais alors, l'attaque du village par Konoha, et...
Kakashi se releva et lui tendit la main.
-Je ne sait pas moi-même lesquels de tes souvenirs sont erronés, mais si tu le veux bien, nous allons discuter de ça ailleurs. Considère maintenant que tu es mon invitée.
Méfiante, elle se redressa sans saisir sa main, et le suivit hors de la petite pièce humide.

Il la conduisit à travers Konoha jusqu'à une petite maison qui surplombait le village. Typique des habitations japonaises, elle ne contenait qu'une chambre, une salle d'eau et une cuisine/salle à manger dans laquelle s'entassait des assiettes et des verres sales.
Kakashi se tourna vers Soreiyu et lui dit, avec un sourire gêné qu'elle devina à travers son masque :
-Ne fait pas attention au bazar. Je n'avait pas prévu d’accueillir quelqu'un...
-Hm.
La jeune femme restait méfiante. Elle était totalement désorientée depuis que l'hokage du village, Tsunade, était venue l'examiner et lui avait sorti tout son baratin sur un sceau qu'elle avait en elle et qui modifiait ses souvenirs. Elle ne l'avait pas cru au départ, mais la ninja guérisseuse avait retiré le sceau et une foule de souvenirs lui étaient revenus en mémoire. Cependant, tout ce que le sceau lui avait imposés pendant si longtemps n'avait pas disparu, et elle ne savait pas ce qui était vrai. Sont instinct lui disait toujours de se méfier. Si ça se trouve, c'est cette Tsunade qui lui à collé des nouveaux souvenirs dans la tête pour essayer de lui faire changer de camps. En bref, elle était totalement perdue... De plus, Kakashi venait de l'inviter chez lui alors qu'il y avait encore quelques minutes, elle était prisonnière. Elle entra donc dans la maison de celui-ci en se disant que de toute façon, c'était toujours mieux que sa cellule moisie (vraiment, le village de Konoha devrait réaménager ses cellules, elles ne sont pas du tout confortables...).
La maisonnette était effectivement en bazar. On aurait dit que le ninja qui vivait ici s'était entraîné au futon dans la pièce principale. Elle regarda avec un petit sourire amusé son hôte s'empresser de cacher quelques vêtement qui traînaient dans un placard (non, elle ne voulait pas savoir ce que c'était!) et de ranger (ou plutôt « poser dans la précipitation ») deux trois bouquins qui étaient étalés sur la petite table de salon. Kakashi finit abandonner tout espoir de rendre sa maison plus propre, et lui proposa :
-Tu peux utiliser la salle d'eau, je pense qu'une douche te ferais du bien.
Il fit une pose de quelques secondes avant de se rattraper en souriant :
-Non, enfin je ne veux pas dire que tu es sale ou quoi que ce soit, hein, mais sa fait du bien à tout le monde, d'autant que nous avons eut une journée bien remplie... Je vais te chercher quelque chose à te mettre sur le dos.
Sur ce, le ninja disparut.
Wouhaou. L'homme contre qui elle c'était battu la veille venait de l'inviter à utiliser sa salle d'eau. C'était un revirement de situation des plus inattendus... Elle s'approcha donc de la petite salle, toujours méfiante. Il ne semblait pas y avoir de piège (en même temps, qui piégerais sa salle d'eau!?) et de toute façon Kakashi ne lui paraissait pas particulièrement hostile. Elle pénétra donc dans la petite pièce et se regarda dans le miroir. Elle avait une mine a-freuse !! Ses long cheveux blonds étaient tout emmêlés et pleins de la terre de la cellule, tout comme sa tenue. Elle avait vraiment besoin d'une douche... Kakashi revint quelques minutes plus tard et lui déposa une robe bleue qu'il avait emprunté à une de ses élève (bon, d'accord, Sakura n'était pas encore au courant, mais elle ne lui en voudrais pas. Au pire, elle penserais que c'est Naruto qui lui a fait une mauvaise blague.). La jeune femme la récupéra et entra dans la douche, bien décidée à prendre un petit moment pour elle...

Kakashi étaient tranquillement assis dans son jardin avec son livre préféré à la main lorsqu'elle sortit. C'était en début de soirée, et le soleil commençait à descendre dans le ciel, teintant celui-ci d'une palette de rouge orangé. Elle était superbe. La robe de Sakura lui allait comme un gant, sa chevelure sauvage encore mouillée tombait dans son dos avec de magnifiques ondulations (c'est d'ailleurs à ce moment précis que Kakashi comprit le sens de l'expression « une cascade de cheveux ») et ses beaux yeux bleus-verts avaient retrouvés leur éclat d'origine. Le ninja lui fit signe de le rejoindre sans la quitter des yeux, et la demoiselle avança prudemment vers lui. Il l'avait connu toute petite et l'avait vu grandir, cependant il ne l'avait pas reconnu lorsqu'il lui avait retiré son masque. Mais maintenant qu'elle se trouvait devant lui, il devait bien admettre qu'il s'agissait de l'amie qu'il avait cru perdre quelques années auparavant.
-Nous devons discuter, lui dit-il. Je veux savoir ce qu'il t'ai arrivé après l'accident.
Il posa son livre sur le côté et la jeune femme vint s’asseoir sur un petit rocher en face de lui.
-... Merci pour la salle d'eau.
Kakashi leva un sourcil interrogateur, genre « tu ne t'en tireras pas aussi facilement », et continua :
-Soreiyu, s'il te plaît. Ne me force pas à réutiliser ma technique pour te faire revivre tes souvenirs, ce ne serais pas une bonne idée. Et je n'en ai pas envie.
-Ne m'appelle pas comme ça, lui demanda-t-elle. Je... N'ai plus vraiment l'habitude en fait. Fa Zuu est le nom que j'utilise désormais.
Il acquiesça d'un hochement de tête et lui demanda de continuer.
-Kakashi, mon instinct me dit de te faire confiance, cependant je reste méfiante. Vous êtes mes ennemis et...
-Nous ne sommes en aucun cas tes ennemis. Le village de Konoha à toujours été allié au tien.
-Ce n'est pas ce que j'ai cru comprendre. Je me rappelle que...
Elle releva la tête, ce qui lui donna l'air hautain, mais kakashi savait que la jeune fille qu'il connaissait faisait cela lorsqu'elle était contrariée.
-contente toi de me dire ce dont tu te rappelle, et je te donnerais ma version après.
Elle lui jeta un regard méfiant et provocateur mais se lança quand même dans un discours.
-Je reprend donc la où tu t'étais arrêté, ça te va ?
Le ninja sentait qu'elle lui en voulait pour avoir vu ses souvenirs, mais décida de faire comme si de rien était :
-Hmm. Ça me va.
Fa Zuu se lança alors dans son récit, en essayant de garder sa tristesse et sa haine au fond d'elle-même pour le moment, comme on lui avait appris à le faire. Cependant, sa voix était quelques peu tremblante quand elle commença :
-Je... J'ai attaqué l'homme qui venait de tuer mon frère. Comme mon chakra varie en fonction de mon émotion, j'étais très puissante à ce moment là. Je l'ai frappé au visage et il à été éjecté à l'autre bout de la place.
-Tu as vu de qui il s'agissait ?
-Non. Je... je n'y voyait rien du tout. J'ai juste entendu le bruit sourd d'un objet qui tombait. Puis il c'est levé et c'est enfui, me laissant toute seule sur la place.
Kakashi sentait la colère le dévorer de l’intérieur. Il avait connu tout ces villageois, le petit frère de Fa Zuu, ses parents... Ceux qui avaient fait ça étaient abominables. Et il connaissait les coupables.
-Après je ne me souvient plus trop. J'ai du m'évanouir ou m'endormir. Je me rappelle juste de Mizuki (je ne savait pas encore qui il était) qui attendait patiemment que je me réveille, assis sur le bord de la fontaine. C'est la première chose que j'ai vu en ouvrant les yeux.
-Je vois. Et que t'a t-il dit ?
-Il m'a dit qu'il était venu dès qu'il avait su que le village avait été attaqué, mais qu'il était arrivé trop tard. Il m'a dit que j'étais... L'une des seules survivantes. Et que les ninja de Konoha étaient derrière tout ça. Il m'a même montré l'un de leurs bandeaux comme preuve.
Kakashi semblait surpris.
-Il t'a dit d'où il tenait le bandeau ?
-Il m'a raconté qu'il l'avait pris à l'un des ninjas qui avait attaqué le village. Et ce dont je suis sûr, c'est que j'ai vu les corps de ninjas de Konoha en partant avec Mizuki.
-Il à du te dire qu'il les avait tués pour libérer le village...
-C'est ça. Et il m'a demandé de partir avec lui le plus vite possible, pour les ninja restant ne me trouvent pas.
Kakashi poussa un profond soupir. Tout lui semblait clair à présent. La suite de l'histoire était facile à deviner, même si la jeune femme la lui confirma par la suite. Mizuki lui avait demandé de changer de prénom, de porter un masque et de faire semblant d'être un homme pour que les ninja de konoha ne la retrouve pas. Il avait sûrement du lui faire croire que c'était après son étrange pouvoir qu'ils en avaient. Puis, il l'avait éduquée de façon à ce qu'elle haïsse Konoha autant que lui. Cependant, le jeune homme se posait une question, simple mais essentielle : pourquoi Mizuki avait-il fait tout cela ? Il n'avait pas spécialement besoin d'un nouveau compagnon...
La voix de son interlocutrice le tira de ses pensées :
-Maintenant que j'y pense, pas mal de choses me semblent étranges... J'avoue que je suis un peu perdue.
Elle avait fait un très gros effort en disant ça : ce n'était pas du tout son genre d'avouer ses faiblesses, et encore moins à un inconnu. Qui, au fur et à mesure qu'elle passait du temps avec lui, ne lui semblait plus si inconnu que ça. Il la regarda et lui expliqua :
-le sceau que cet abruti t'a mis lui permettait de s'assurer que tu ne te poserais jamais de questions et que tu goberais tout ce qu'il pouvait te raconter. C'est normal que tu remarque certains détails maintenant que Tsunade te l'a retiré. Laisse moi te dire ce qu'il c'est réellement passé. Ton village se situait pile sur l'emplacement de l'une de ses cérémonies. Alors il l'a rasé, sans aucun état d'âme. Les villageois ne faisaient pas le poids contre lui et ses deux toutous.
-Et comment explique-tu la présence de Konoha au village ?!
-Ton village était sous la protection de Konoha, et une équipe à été envoyée là-bas.
-Comment peux tu être aussi sûr qu'ils ne venaient pas pour le détruire !?
Fa Zuu s'était levée d'un bon, les poings crispés. Mais pour qui se prenait-il !? Si ça se trouve, c'était lui qui mentait. Il ne savait peut-être même pas ce qu'il c'était réellement passé, et c'était seulement contenté de chercher dans les archives. Elle le regardait de haut, prête à lui mettre son poing dans la figure. Mais ça ne semblait pas le chambouler. Il leva juste la tête vers elle avant de lâcher :
-parce que je faisait parti de cette équipe.

Wouhou, que de révélations! Je pique l'idée des questions à chaque fin de chapitre... Comment la demoiselle va-t-elle réagir?
Kakashi devient-il grossier quand il parle de Mizuki?

Tsunade va-t-elle réaménager les cellules?
Va-t-elle y mettre un resto de ramens 4 étoiles?

Pourquoi Mizuki avait-il besoin de Fa Zuu?
Qui est l'homme qu'elle a frappé?

Allez y, essayez de répondre! Like a Star @ heaven

_________________
Like a Star @ heaven Que la Lune veille sur vos rêve et la nuit sur vos envies... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven L'espoir conduit aux rêves, et les rêves à l'espoir... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven Tyrion: Are you going to leave?
Shae: You have a shit memory. I am yours, and you're mine. Like a Star @ heaven



"ok, va falloir qu'on arrête tout ça. Et gloire à Flotteman."


Dernière édition par Piya le Jeu 9 Aoû - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
*Lacrima*
Ange Pierre de Lune
Ange Pierre de Lune
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 02/05/2012
Localisation : Dans les locaux d'Abstergo Industries.

Feuille de personnage
Nom du personnage: Elvirella
Race: Sorcier/sorcière

MessageSujet: Morteeeeel!!!   Dim 24 Juin - 11:17

Et surtout... qu'est-ce qui est le plus dangereux? Les pantins, où les marionnettistes schizophrènes qui tirent les ficelles?

XD pardon mais j'étais obligée!!! (Vive Kanky!)

Ouah mais c'est divin tout ça, dis-moi!

Vivement la suite! Je veux la suite! Tisuiiiiiiiiite!!!

Alors Kakashi a fait partie de l'équipe de secours (en se croirait dans pokémon ^^') du village de Soreiyu? Eh beh! Alors moi je veux vite vite vite sa version des faits!!!


Et pour répondre à nos messages précédents, je vais te faire part de quelques traduction =^^=:

- Kakashi = épouvantail / Hatake = champs / Hatake Kakashi = attaquez kakashi l'épouvantail des champs (d'où le symbole sur la veste des chiens qu'il invoque, dont Pakkun)

- Naruto = il s'agit d'une friandise courante au japon

- Haruno Sakura = pétale de fleur de cerisier de la plaine printanière/florissante (rien que ça)

- Uchiwa/Uchiha = éventail (d'où le symbole du clan)

- Itachi = belette (animal porte-malheur au Japon, on se demande bien pourquoi ^^')

- Konan = enfant du Nord (de source peu sûre ^^')

- Ino = sanglier

- Shikamaru = cerf ("shika")

- Chôji = papillon ("chô") d'où le trio ino-shika-chô "sanglier-cerf-papillon" qui est une combinaison gagnante dans un jeu de cartes japonais

- Akamaru = petite boule rouge (c'est un chein, boule désigne donc "boule de poil" -_-)

- No Sabaku = du désert ("Temari du désert", "Kankurô du désert", "Gaara du désert")

- Akasuna no Sasori = "Sasori des sables rouges", soit mot à mot: Le scorpion des sables rouges (d'où le sceau de sa "marque de fabrique" apposée sur les pantins qu'il a construit)

- Sai = nom d'armes japonaises: il s'agit de deux dagues non tranchantes plutôt proche des aiguilles (pour celles qui ont regardé dans leur tendre jeunesse (snif c'est beau) les "Mew-mew power", il s'agit des lames jumelles qu'utilise Drain.

- Orochimaru = vermine (MOUHAHAHAHA!!!)

- Ten-ten = "soleil-soleil" : il s'agit d'un surnom affectueux courant au Japon

- Yuhi Kurenai = coucher de soleil rougeoyant/écarlate (voir ses yeux =^^=)

- Haku = blanc

- Kiba = crocs

- Hinata = lieu ensoleillé

- Hanabi = jolie fleur

- Hokage = ombre du feu (Konoha se situe dans le pays du feu. Idem pour tous les autres Kage comme le Mizukage ou le Kazekage)

Bref, tout ça c'était de mémoire (j'me lance des Hanabi... ok ok, je sors =>)
Avec en bonus mes trois pitits favoris...

Karasu = corbeau
Kuroari = taureau (me semble, et "kuro" seul signifie "noir". Ne pas confondre avec "kage" = "ombre")
Sanchuô = salamandre

Ce sont les trois pantins de Kankurô (avant qu'il n'ajoute Sasori = scorpion à sa collection =^^=)

Moualà! En espérant avoir contribué à ta culture zoulie Piya!!!

_________________
Gloire à Flotteman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Re: L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)   Mar 26 Juin - 14:19

Oh yeah c'est génial merci!!
Par contre pour la suite va falloir attendre un pitit peu, le temps que je rentre de vacances (pour l'instant je bosse le bac... youpi.)
Mais je la terminerais! je la terminerais!!!

_________________
Like a Star @ heaven Que la Lune veille sur vos rêve et la nuit sur vos envies... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven L'espoir conduit aux rêves, et les rêves à l'espoir... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven Tyrion: Are you going to leave?
Shae: You have a shit memory. I am yours, and you're mine. Like a Star @ heaven



"ok, va falloir qu'on arrête tout ça. Et gloire à Flotteman."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Chapitre 5: enfance partagé   Mar 7 Aoû - 12:18

Voilà la suite, pour les trois personnes et demi qui suivent encore la fabuleuse histoire de Fa Zuu... Bonne lecture!


Kakashi s'attendait à se prendre une méchante raclée, mais rien ne vint. Fa Zuu s'était laissée tomber sur son rocher, et toute ses force l'avait quittée (ce qui, dans son cas, n'est pas forcément la meilleure idée qui soit). Une de ses mèches lui retomba sur la figure, mais elle ne la retira même pas.
-Co... Comment...
Kakashi, voyant qu'elle ne le frapperais pas, (ou du moins pas tout de suite), expliqua :
-L'hokage de l'époque savait que je connaissait ta famille. Il m'a donc inclut au groupe qui devait partir vous aider. Quand nous sommes arrivés, Mizuki finissait sa deuxième cérémonie. Je suppose que tu sais en quoi consiste ces cérémonies ?
Après une absence de réponde de la part de son interlocutrice, il continua :
-Autant te dire qu'avec la puissance qu'il avait accumulé, il nous à tous envoyé sur le tapis. Personne n'est mort, heureusement, mais il nous à tous bien amochés. Konoha à même du envoyer une deuxième équipe pour nous aider à rentrer et pour chercher les survivants... J'ai pu rester pour aider à chercher. Mais je n'ai trouvé que tes parents et ton frère... Alors j'ai du rentrer.
Fa Zuu le fixait, et son visage n'affichait aucune expression. Seules les larmes qui ruisselaient sur ses joues témoignaient de son chagrin. Elle voyait dans le regard de Kakashi qu'il était sincère. Elle se leva lentement et fit ce qu'elle aurait du faire depuis longtemps : partir.

Le ninja la laissa s'en aller sans même chercher à l'en empêcher. Il savait qu'elle n'allait pas rejoindre Mizuki, et de toute façon il n'avait pas le courage de la suivre. Il enfouit la tête entre ses mains. Il n'avait pas voulu perdre la face devant elle, mais maintenant qu'elle était partie, il se laissa aller. Et pleura. Il lui avait épargné les détails du carnage du petit village, mais il savait, lui, ce que Mizuki avait vraiment fait. Il ne s'était pas contenté de tuer les villageois, il les avait massacrés, et ceux qui avaient une dose de chakra assez importante avaient été littéralement vidés. Il en avait retrouvé recroquevillés sur eux même avec seulement la peau sur les os, comme s'ils avaient vieillis d'un seul coup. Son ennemis et ses sbires avaient traqués les autres, les faisant sortir des maisons pour les achever. Ce n'est qu'après ça que Mizuki avait commencé la cérémonie pendant que Tami Uba et Mazaï tuaient les quelques survivants. Ce doit être à ce moment que son amie à frappé l'un d'entre eux au visage. Puis, Kakashi et son équipe était arrivé, et ils avaient fui.
Le jounin finit par se relever et alla se passer de l'eau sur le visage. Puis il partit à son tour en direction du bureau de Tsunade pour faire son rapport.

« -... Elle dit s'être évanouie pendant un moment. Je pense que Mizuki lui a mit le sceau avant qu'elle ne se réveille. Comme ça, elle était conditionnée à recevoir ses informations ; et donc à croire tout ce qu'il disait.
Tsunade regardait le ninja faire son rapport d'un air grave alors que son assistante lui amenait une tasse de thé.
-Et comment a-t-elle réagit lorsque tu lui a dit la vérité ?
-Ça l'a touchée. Je pense qu'elle à compris que son patron est le véritable coupable.
-et maintenant, où est-elle ?
-Toujours chez moi.
Il avait dit cette phrase sur le ton le plus naturel possible, même si mentir à l'hokage le dérangeait. Mais il savait qu'elle enverrai une équipe pour la tu... Il s'arrêta de penser à ça bien vite : Tsunade venait de se lever et de lui mettre un rouleau de parchemin sous le nez :
-Kakashi Hatake ! Si elle est toujours chez toi, comment explique tu que CECI c'est retrouvé sur mon bureau avant même que tu n'arrives !?
Surpris, il prit le rouleau et se mit à déchiffrer les signes tracés à la va vite à l'encre noir :

Je suis désolée pour le mal que j'ai causé.
Le prochain site de la cérémonie de Mizuki se trouve dans Konoha, à l'emplacement du bâtiment de l'hokage.
Préparez vous bien à le recevoir. Il ne viendra pas avant au moins une semaine et demi.
Je ne compte pas le rejoindre, rassurez vous.

Fa Zuu.

Le jeune homme releva les yeux du parchemin et jeta un regard surpris à sa supérieure.
-Écoute Kakashi, tu sais très bien que malgré le fait qu'elle ne soit plus considérée comme une ennemie du village, fuir comme elle l'a fait n'était pas la meilleure des solutions. Je vais devoir la considérer comme une déserteuse ; a moins qu'elle ne revienne avant que les membres de l'anbu n'aient cette information.
Kakashi hocha la tête en signe de remerciement, et sortit précipitamment du bureau de sa supérieure. Elle lui faisait une fleur en lui permettant d'aller retrouver Fa Zuu, mais le ninja savait bien qu'elle ne pourrais pas cacher cette information très longtemps. Il fallait donc faire vite. Heureusement, il savait déjà où chercher.
Il passa prendre quelques affaires chez lui et partit en direction d'un petit lac qu'il connaissait bien. C'était leur endroit préféré lorsqu'ils étaient petits, leurs familles allaient souvent y pique niquer durant les week-ends chauds d'été.
Il sautait donc d'arbre en arbre en espérant de tout son cœur qu'elle se trouve là bas... Mais lorsqu'il arriva, il ne vit personne. Aucune trace de son passage. Rien. Il fit quand même le tour du petit point d'eau et scruta les moindres recoins, mais il n'y avait que lui. Essoufflé par sa course, il se laissa tomber contre une pierre et admira le paysage en se demandant où elle pouvait être allée. Le coin était tranquille. L'eau était parfaitement lisse et les arbres s'y reflétaient, leurs cimes ballottant de droite à gauche au gré du vent. L'herbe était parsemée de fleures roses et bleues, parfois jaunes, ce qui attirais bon nombres d'insectes et berçait la plénitude du lieu dans une douce mélodie de bourdonnements. Le ninja se rappelait tout les bons moments qu'ils avaient pu passer ici : il se revoyait petit, jouant au ninja au bord de l'eau avec Fa Zuu et sa sœur aînée lorsque leur petit frère n'était pas encore né, ou bien quelques années plus tard sous les grands arbres avec les deux sœurs, à discuter de tout et de rien pendant que leur frère, bébé, gazouillais dans l'herbe à leur côté. Ils étaient revenus souvent, et ce lieu était emplis de ses meilleurs souvenirs. Il avait même échangé un baiser avec l'une des filles ici, lorsqu'ils étaient enfants. Un sourire triste se traça sur le visage du ninja lorsqu'il y repensa. Il se redressa dans un soupir, et refit un tour de la petite étendue d'eau. Tout ça, c'était avant que la grande sœur de Fa Zuu ne meure, quelques années avant que celle-ci ne disparaisse à son tour, laissant les cadavres de ses parents et de son frère derrière elle. Mais le temps n'était plus aux souvenirs. Il fallait qu'il retrouve son amie au plus vite. Elle avait beau être une ninja très douée, elle ne faisait pas le poids face aux membres de l'anbu de Konoha. Il s’apprêtait donc à repartir lorsqu'il entendit un son anormal venant de la cime d'un des arbres qui l'entourait. Il se retourna sur le qui vive, et bondit vers l'arbre en question avant de se trouver nez à nez avec l'intrus. Les muscle de Kakashi se détendirent lorsqu'il reconnu le visage baigné de larme de Fa Zuu.
-Je savais bien que tu viendrais ici, lui dit-il. Mais j'ai bien failli te manquer, un peu plus et je partais sans te croiser.
-Je... J'étais retournée au village... A mon village. Mais je n'ai pas eut le courage d'y entrer. Je n'y suis jamais retourné encore.
-Tu sais que tu n'aurais pas du partir comme ça ? Tsunade ne va pas tarder à te considérer comme une déserteuse du village de Konoha, et tu sais très bien ce qui arrive aux déserteurs...
Elle baissa les yeux sans répondre. Bien sûr qu'elle le savait. Il étaient exécutés. Elle finit par reprendre la parole d'une petite voix ferme :
-J'avais besoin d'air. Je ne sait plus vraiment quoi penser, même si j'ai de plus en plus tendance à croire que ta version est la bonne.
Kakashi acquiesça.
-Il faut que tu reviennes avec moi à Konoha.
-Non ! Je veux revoir mon village d'abord. Après je rentrerais. Peut être.
Elle baissa les yeux en prononçant les deux derniers mots, ce qui ne plut pas beaucoup à Kakashi.
-Je te propose un marché. Je t'accompagne à ton village et répondrait à toute tes questions si tu en as. En échange, tu rentres à Konoha ensuite. Je te propose la vérité sur ton passé contre la certitude que tu reviennes bien avec moi au village.
La jeune femme accepta, et Kakashi descendit de l'arbre en sortant un parchemin de sa poche. En quelques minutes, il invoqua ses chiens ninja qu'il chargea de transmettre un message urgent à Tsunade, puis il se tourna vers son amie en lui lançant un « on y va » convaincu avant de quitter la paix et la douceur du petit lac.

Alors alors?!
Quelques questions...
Fa zuu va-t-elle réussir à entrer dans le son village natale?
Laquelle des soeurs Kakashi à-t-il embrassé près du lac?
De quoi la soeur de Fa Zuu est-elle morte?
Est-elle vraiment importante dans cette histoire?
Tsunade va t-elle mettre une bonne fessée bien mérité à Kakashi pour avoir laissé s'échapper la petite blonde?
La suite au prochain chapitre!

_________________
Like a Star @ heaven Que la Lune veille sur vos rêve et la nuit sur vos envies... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven L'espoir conduit aux rêves, et les rêves à l'espoir... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven Tyrion: Are you going to leave?
Shae: You have a shit memory. I am yours, and you're mine. Like a Star @ heaven



"ok, va falloir qu'on arrête tout ça. Et gloire à Flotteman."


Dernière édition par Piya le Mar 21 Aoû - 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
Wing$
Ange Pierre de Lune
Ange Pierre de Lune


Messages : 222
Date d'inscription : 29/05/2012
Age : 22
Localisation : Over the Rainbow ♥

Feuille de personnage
Nom du personnage: NAVY
Race: Humain(e)

MessageSujet: Re: L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)   Mer 15 Aoû - 11:42

Voilà, j'ai ratrappé tout le retard que j'avais accumulé sur ta fic ( chose promie chose due ^.^ )
Elle est super... même en ayant pas ouvert un seul Naruto de ma vie j'arrive à suivre, franchement bravo <3.
Je m'attendais trop pas à ce qu'elle soit une fille Razz . C'est trop daaaaaaaaaaaaaaaaaaaark ( nan fallait bien que je le case quelque part, xD )

Pour les questions :

Je pense que Fa Zuu elle va pas réussir à rentrer dans son village natal ca sera trop dur pour elle...?
Il a embrassé la grande soeur! ( intuition! ) sunny
Je sais pas :/
Si tu en parles autant oui! Est-ce qu'elle va résuciter? cheers
Non ^.^ parce que sinon c'est pas juste!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Lacrima*
Ange Pierre de Lune
Ange Pierre de Lune
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 02/05/2012
Localisation : Dans les locaux d'Abstergo Industries.

Feuille de personnage
Nom du personnage: Elvirella
Race: Sorcier/sorcière

MessageSujet: Waouh!!!   Sam 18 Aoû - 21:45

Super! Encore une fois, chapeau, mais je me répète.
Mon coup de coeur du chapitre? J'hésite entre le grand Kakashi qui pleure tout seul chez lui ou la description du lac qui est tout simplement magnifique!!!

A mon tour de répondre aux questions:
- Bien sûr qu'elle va réussir! Elle est forte, notre Soreiyu!
- Je suis Katniss et dis la grande! Fa Zuu n'aurait pas cette attitude envers Kakashi sinon ^^
- Elle s'est étouffée avec une arrête de poisson le soir du nouvel an. (Ceci est une boutade, rassurez-vous, je ne suis pas sérieuse -_-
- Ouh que oui elle est importante: on évoque une mort subite et mystérieuse, un baiser avec Kakashi... bref, elle a du moins tout intérêt à avoir une importance capitale. Elle a du potentiel, cette petite!!!
Oui, même mort, on peut avoir du potentiel. Rien que pour un chapitre flashback.
- Héhé! Mais oui, quel homme de Konoha ne serait pas partant pour une bonne fessée signée Tsunade? *air un peu trop pervers pour être légal sur le forum*

*téléchargement d'Autocensure en cours, veuillez patienter quelques instants*

Hum hum... bon, comme d'habitude: vite vite la suiiiiiite!!!

_________________
Gloire à Flotteman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Chapitre 6 : Le village fantôme    Mar 21 Aoû - 12:35

Alors pour commencer je tiens a préciser que les sushis japonnais peuvent être mortels les soirs de nouvel an. Et Lacrima, je t'ai raconté la suite, donc tu peux répondre à la plupart des questions XD
En parlant de la suite (qui attendait sagement d'être postée):


Ils arrivèrent devant l'entrée du village une demie heure plus tard. Ils avaient pris leur temps pour effectuer le trajet, Fa Zuu avait ralenti l'allure lorsqu'ils avaient approché son lieu de naissance. Mais maintenant qu'elle se trouvait en face des vieilles baraques recouvertes de mousse, elle n'avait qu'une envie : y entrer. Kakashi la précéda :
-Tu ne vas pas rester toute ta vie ici ? Je t'attend près de la fontaine. Rejoins moi quand le cœur t'en dira.
Et il partit, les mains dans les poches, vers le centre du village. La jeune fille, quand à elle, mis un peu plus de temps à se décider. Elle finit par poser un pied hésitant de l'autre côté du panneau qui indiquait l'entrée du village, puis un autre. Ça y est, elle était dedans. Pour la première fois depuis des années, elle avait réussis à retourner sur le lieu ou tout avait basculé. Les mains tremblantes, la gorge nouée, elle marchait pas après pas dans la rue principale, maintenant déserte. Le village avait été laissé tel quel, et après tout ce temps, la nature avait repris le dessus. Le chemin sur lequel elle s'avançait, autrefois de terre battue, était maintenant recouvert d'herbes folles disséminées un peu partout en formant des touffes. Les petites maisons commerçantes avaient été laissées à l'abandon, et les vieilles enseignes en bois autrefois joyeuses et colorées étaient à présent fendues et ternes. Certaines pendaient même le long des façades, d'autres étaient complètement tombées, seules deux ou trois pancartes étaient restées à leurs places d'origine grâce aux lierre qui les maintenaient. Les larmes aux yeux, la jeune fille caressa doucement la mousse qui avait élu domicile sur les murs des maisons tout en se rappelant leur grâce d'antan. Elle continua son chemin et tourna dans une petite avenue, puis dans une autre. Une vieille porte grinça en se refermant à cause d'un courant d'air, un volet claqua. Il n'y avait plus aucune forme de vie humaine dans le petit village, seule les plantes et une jolie chatte noire vivaient ici. Fa Zuu s'approcha du félin pour le caresser mais celle-ci s'enfuit dès qu'elle la vit avancer. La jeune fille continua donc d'explorer le lieu où elle avait grandit, passant devant les maisonnettes des gens qu'elle avait connu et qui avaient maintenant disparus. Elle finit par arriver devant sa propre maison. De taille moyenne, en pierre et en bois, elle n'était pas si différente que dans ses souvenirs. Une grande fissure parcourait la façade dans presque toute la longueur, et la plupart des vitres étaient cassées. La jeune fille pris son courage à deux mains et poussa la porte. Les meubles du salon n'avaient pas bougés d'un pouce, et une couche de poussière s'y étaient accumulé depuis plusieurs années. Elle se revoyais là, courant derrière son petit frère ou goûtant l'un des délicieux sablés de sa mère. Elle se rappelais les soirées en famille, les parties de shogi contre son père. Il la laissait souvent gagner lorsqu'elle était petite, jusqu'au jour où elle l'avait vraiment battu. Maintenant, la maison n'était plus qu'habitée par des araignées et d'autres insectes qu'elle voyais courir le long des murs. Elle monta les escaliers dans un grincement sonore et arriva devant la pièce qui fut autrefois sa chambre. Là non plus, rien n'avait changé. Son lit n'était pas fait, ses poupées étaient entassées dans un coin ; elle n'avait jamais voulu les jeter même si cela faisait déjà longtemps qu'elle ne jouait plus avec. Ça faisait neuf ans qu'elle n'était pas venue ici. Neuf ans que ses parents et son petit frère étaient mort. Et elle ne leur avait jamais rendu hommage. Elle sortit donc de la maison après avoir récupéré le petit ourson en peluche de son frère, le cœur serré, en se demandant où les corps des villageois avaient été enterrés s'ils l'avaient été. Elle rejoignit donc Kakashi sur la place déserte du village. Il était assis sur la fontaine en pierre dans laquelle elle avait aimé se regarder lorsqu'elle était plus jeune. A présent elle était asséchée, et de nombreuses plantes sauvages avaient écarté les dalles de la place pour pousser à son pied. Kakashi l'attendait en lisant un livre qu'il rangea dès qu'il l'entendit arriver.
-Tu as fait le tour ?
-Où sont les corps ?
Elle avait parlé de la voix froide qu'elle prenais toujours lorsqu'elle s’efforçait de garder son sang froid. Kakashi se leva et, sans plus d'explications, lui fit signe de le suivre.
Ils traversèrent encore un morceau de village dont chaque bâtisse faisait surgir un souvenir dans la mémoire de Fa Zuu, et arrivèrent à ce qui avait été le grand pré pour les vaches. Cependant, ce n'était plus des vaches qui s'y trouvaient. Mais des tombes. Une centaine de tombes environ, toutes pareilles, en pierre rectangulaires surmontées d'un petit autel. La jeune fille parcourut les noms. Elle s'arrêta quelques minutes devant certaines d'entre elles, dont celle de Tobi et de sa femme, qu'elle a vu mourir parmi tant d'autres. Puis elle finit par trouver celles de ses parents. Et à côté, une tombe sur laquelle est gravée « Jô Akasama ». Son petit frère. Elle tomba à genoux dans la terre devant les dalles de pierre, laissant couler sur ses joues des torrents de larmes. Décidément, elle pleurait beaucoup ces derniers jours, elle qui était restée stoïque si longtemps. Elle pria pour sa famille et se releva, après avoir déposé l'ourson de son frère devant l'autel sous lequel il reposait. Après un dernier hommage silencieux à tous ceux qui avait péri ce jour là, elle se retourna et rejoignis Kakashi.
-Il n'y a vraiment aucun survivant ?
-A part toi ? Si, il y en à. Nous les avons accueillis à Konoha, ils doivent être une dizaine en tout.
Une dizaine. Elle n'en revenait pas. Sur tout un village, seule une dizaine de personnes avaient survécu. Et elle qui avait fait confiance à Mizuki pendant tout ce temps, alors qu'il était le responsable de ce massacre ! Elle sentait la colère l'envahir tandis qu'elle marchait vers la sortie du village, jusqu'à ce qu'elle sente une main se poser sur son épaule.
-Calme-toi. Ça ne sert à rien de t’énerver maintenant, tout ce que tu va réussir à faire c'est devenir incontrôlable et détruire ce qu'il reste de ton village, et donc de ton enfance. Est-ce vraiment ce que tu veux ?
Elle hocha la tête négativement et essaya de se détendre. Une fois qu'elle fut un peu plus calme, elle se tourna vers Kakashi et déclara de sa voix ferme :
-On rentre.

Alors, vous en pensez quoi?
Les questions sont bien sûr au rendez-vous:
Comment Tsunade va-t-elle accueillir la jeune fugitive?
Qui sont les autres survivants?
Fa Zuu va-t-elle exploser la tête de son cher ami Mizuki en une dizaine de petits morceaux?
La suite au prochain chapitre!

_________________
Like a Star @ heaven Que la Lune veille sur vos rêve et la nuit sur vos envies... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven L'espoir conduit aux rêves, et les rêves à l'espoir... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven Tyrion: Are you going to leave?
Shae: You have a shit memory. I am yours, and you're mine. Like a Star @ heaven



"ok, va falloir qu'on arrête tout ça. Et gloire à Flotteman."


Dernière édition par Piya le Mer 5 Sep - 16:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Naruto - Sentiments partagés - Naruto/Sasuke – PG13
» Musique de Raison et Sentiments 96
» ON A VOLÉ LE VESPA 50 DE MA FEMME...
» L'agonie des sentiments
» La Confusion des Sentiments - Stefan Zweig

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'arbre de Piya :: Bibliothèque: :: Fanfictions-
Sauter vers: