L'arbre de Piya
Bon retour sur le forum!


Forum pour Fanfictions de toutes sortes!
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'homme qui aimait la mer

Aller en bas 
AuteurMessage
helmysavit
Ange Emeraude
Ange Emeraude
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 23
Localisation : Nouméa (Nouvelle-Calédonie)

Feuille de personnage
Nom du personnage: Tany
Race: Sorcier/sorcière

MessageSujet: L'homme qui aimait la mer   Sam 18 Mai - 6:35

*se tient debout sur la Grande Place*
Les passants ne jettent pas le moindre coup d’œil à cette étrangère nouvellement débarquée.

*sort sa lyre de son baluchon*
De petits coups d’œil sont accordés à ce qui semble être une ménestrelle en devenir (du moins l'espère-t-elle).

*accorde son instrument*
Certains passants s'arrêtent par simple curiosité.

*s'échauffe la voix*
Une petite foule commence à s'assembler et attend la prestation.

Première tentative : L'homme qui aimait la mer


De père en père, de génération en génération, depuis la nuit des temps semblait-il, ils partageaient un même patrimoine héréditaire : être marins. Certains le disaient pirate, et peut-être cela était-il vrai dans le fond, mais s’il n’avait jamais abordé un navire voguant sur l’eau, il en avait en revanche pillé plus d’un sous les flots. Car ce marin était un chasseur de trésors. Les trésors les plus beaux du monde.

Ses mousses le disaient à moitié poisson car seul s’engouffrant dans les bras gelés de la mer, il descendait dans ses profondeurs jusqu’à toucher ses fonds noirs. Des épaves il était seul à en connaître les secrets et en visitant chacune d’elles c’était le monde qu’il arpentait. Ainsi il vit la Chine et ses dragons légendaires, l’Espagne et ses trésors aztèques. Il rencontra également quelques divinités tel Shiva, dieu aux quatre bras.

Mais de tous les rois qu’il rencontra, de tous les royaumes qu’il visita, il demeurait un monarque que nul ne pouvait égaler. Il avait la taille de tout un horizon, blanc comme un corail échoué sur la grève. Ses yeux noirs perçaient l’obscurité la plus pure et ses multiples dents étaient aussi tranchantes que le couteau le plus aiguisé. Le marin rencontrait souvent le Grand Blanc, car dans les épaves il avait élu domicile, gardant pour lui les trésors immergés dont la mer s’était emparée. Bien que le marin sache que le roi des océans ne possédait pas une bonne vue, il s’en méfiait plus que toute autre créature et ne lui tournait jamais le dos. Au contraire il le regardait droit dans les yeux, sans peur, le défiant, peut-être parce que lui aussi était un roi, le plus doux de tous les rois. Jamais le seigneur de la mer ne s’en prit à lui mais gardant jalousement ses magots le marin s’en repartait souvent bredouille à son bateau.

C’est d’ailleurs dans une situation semblable qu’il se retrouva un jour. Il venait de quitter son bateau, conservant dans ses poumons le plus d’air qu’il pouvait. Il plongea aussi loin qu’il le put, aussi longtemps qu’il y parvint. Il dut s’y prendre à plusieurs fois avant de trouver le navire abandonné sur le bord d’une friche, coloré de ces fleurs et de ces coraux que seuls les océans possèdent. Le navire était semblable à un jardin grandiose, un jardin flamboyant ayant trouvé ses racines sous les flots. Le grand roi n’était pas ici, il n’y avait en ce paradis nul or à garder.

Le marin se laissa emporter par le courant vers cette apparition magique et en examina tous les recoins. C’est alors que, regardant l’immensité bleue qui l’entourait, il se rendit compte que de tous les trésors qu’il avait, de tout l’or qu’il possédait, le plus beau de ses joyaux se trouvait là, sous ses yeux, s’étendant à l’infini en un bleu éclatant. Passa à cet instant un banc de poissons argentés comme mille lunes qui, nageant comme planaient les oiseaux dans le ciel, virevoltaient comme les plus gracieux des danseurs. C’était le plus beau spectacle qu’il eut jamais vu.

Au loin il aperçut une immensité plus bleue encore que la mer et il se perdit dans sa contemplation. Elle n’était ni reine ni marquise et pourtant était noble comme une déesse. C’était comme si l’océan s’était matérialisé en cette créature sublime, gracieuse, divine. Et cette beauté chantait. Elle chantait une mélodie sublime comme les pieux louaient le Ciel. Celle-ci glorifiait la Mer et sa ballade en était d’autant plus belle. La belle Bleue, baleine de surcroît, ondoya jusqu’à lui et offrit à ses yeux la beauté de sa vie pendant que le roi s’en revenait de sa chasse et jaloux de la belle ondulait avec elle.

Sous le regard du marin la belle et le roi entamèrent un ballet que complétèrent ensuite les lunes argentées, et ainsi dansèrent-ils à n’en plus finir. L’air venait à lui manquer mais le marin ne s’en retourna pas à la surface. Hypnotisé par la ronde de ces trois entités il ne voulut jamais remonter et resta jusqu’à la fin de sa vie au creux des bras de la mère océane. Et alors que le marin rendait son dernier souffle, les trois entités s’approchèrent et l’entourèrent de leur pantomime.

Le roi s’en fut bientôt, la déesse le suivant, et lorsque que les milles lunes s’en allèrent également, ne resta de cette danse qu’un petit être qui vite devint grand. Il était immense comme tout un horizon, bleu et blanc comme des flots brillants de soleil, et lorsque la lune se levait elle déposait sur lui son souffle d’argent. L’homme qui aimait la mer était devenu roi. Le plus doux de tous les rois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atramenta.net/authors/helmy-savit/24850
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Re: L'homme qui aimait la mer   Sam 18 Mai - 10:46

*Piya remet sa capuche bleue marine sur sa tête et s'éloigne du petit groupe discrètement. La discrétion reste primordiale, même si elle aurait aimer écouter la barde plus longtemps...*
La foule applaudit, et commence à s'éparpiller, tandis que de nouveaux badauds s'arrêtent, curieux.
*Elle se cache dans l'ombre d'une ruelle et fixe le visage de la barde afin d'en mémoriser tout les traits. "Je me souviendrais de toi", pensa-t-elle. Et elle disparut.*
C'est très beau, très poétique. Tu as un style bien à toi (ce que je trouve génial) qui sort totalement de l'ordinaire... J'aime vraiment beaucoup! D'ailleurs, j'ai vu que tu habitais à Nouméa. Tu fais de la plongée non? Ça doit être bien là-bas...
Bref, revenons au texte... Je sais pas si tu as vu, mais quelqu'un à déja posté un one shot sur la mer, si tu aimes ce thème, je te conseille d'aller le lire Wink
Sinon, je ne te donnerais qu'un conseil: POSTE VITE D'AUTRES HISTOIRES!! Smile Very Happy

_________________
Like a Star @ heaven Que la Lune veille sur vos rêve et la nuit sur vos envies... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven L'espoir conduit aux rêves, et les rêves à l'espoir... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven Tyrion: Are you going to leave?
Shae: You have a shit memory. I am yours, and you're mine. Like a Star @ heaven



"ok, va falloir qu'on arrête tout ça. Et gloire à Flotteman."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
*Lacrima*
Ange Pierre de Lune
Ange Pierre de Lune
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 02/05/2012
Localisation : Dans les locaux d'Abstergo Industries.

Feuille de personnage
Nom du personnage: Elvirella
Race: Sorcier/sorcière

MessageSujet: Re: L'homme qui aimait la mer   Sam 18 Mai - 18:52

*Lacrima cligne des yeux pendant quelques secondes, et secoue la tête de droite à gauche. Quelle idiote. Elle avait retenu son souffle ne même temps que le marin et était maintenant bleue comme la belle de l'océan. Mais en beaucoup moins gracieux. Avec un grand sourire, elle se hissa sur la pointe des pieds pour essayer tant bien que mal de voir la barde dont le conte enchanteur l'avait autant transportée. Elle qui aimait tant la mer... *


Je voyais les poissons nager sous mes yeux. C'est vraiment magnifique.

Mais ce qui m'a le plus sauté aux yeux, c'est le rythme de ton récit; au lieu de lire, j'ai fini par le chanter dans ma tête. Les virgules sont placées à intervalles réguliers et les paragraphes (les couplets?) le sont également. C'est vraiment très réussi.

Continue comme ça! J'ai hâte de t'"entendre" de nouveau!

Ah, et pour reprendre la question de Piya; ton histoire est inspirée d'une séance de plongée? Sans la noyade à la fin, j'espère ^^'

_________________
Gloire à Flotteman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
helmysavit
Ange Emeraude
Ange Emeraude
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 23
Localisation : Nouméa (Nouvelle-Calédonie)

Feuille de personnage
Nom du personnage: Tany
Race: Sorcier/sorcière

MessageSujet: Re: L'homme qui aimait la mer   Dim 19 Mai - 2:04

*s'incline bien bas sous les ovations de la foule*

Merci beaucoup ! Vos commentaires m'ont beaucoup touchée !

Oui, Nouméa est une belle ville en bord de mer (en même temps, il n'y a pas beaucoup de villes qui ne sont pas en bord de mer lorsque l'on vit sur une île ^^). J'ai vraiment de la chance de vivre là-bas, le ciel est bleu la majorité du temps, notre "hiver" se borne à un misérable 17° et on voit la mer quasiment partout !

Non, je ne fais pas vraiment de plongée mais je vais nager aussi souvent que possible (descendant d'une famille de pêcheurs, ne pas aimer l'eau serait un sacrilège ^^). Et j'ai d'autant plus de chance que mon île possède un lagon et une barrière de corail très appréciés des poissons, ce qui nous donne l'occasion d'en voir de toutes les sortes. Par exemple, je ne sais pas si vous connaissez le poisson Napoléon, mais c'est un grand poisson magnifique, parfois bleu et vert et parfois argenté, qu'il n'est pas rare de rencontrer en plongée. Ou encore les poissons perroquets (qui portent ce nom à cause du bec qui leur sert de gueule), très colorés mais très craintifs en-dehors des zones protégées (normal, ils sont délicieux !). Il n'est pas non plus rare de croiser un ou deux requins mais la majorité des nôtres sont inoffensifs, ce sont des requins que l'on dit à pointes blanches ou à pointes noires (les "pointes" sont les bouts de leurs ailerons). Tant que vous ne pêchez pas, ils ne vous feront rien et si vous pêchez, donnez-leur simplement votre prise et ciao le requin ! Si vous avez un jour l'occasion de vous rendre là-bas, vous ne serez pas déçus de votre voyage !

Et oui, mon histoire est inspirée d'une séance de plongée, mais pas la mienne. Il y a quelques années, un homme (dont j'ai oublié le nom) était en train de plonger en pleine mer. C'était un excellent plongeur qui aimait particulièrement la mer et ce qu'elle renfermait comme trésors. Un jour, alors qu'il remontait à la surface pour regagner son bateau, il s'est rendu compte à quel point il aimait la mer. Il n'est jamais remonté à la surface et a préféré rester dans cet élément qu'il aimait tant. C'est à partir de cette histoire que j'ai écrit la mienne, en tentant d'imaginer ce que ce plongeur avait bien pu voir ou penser lors de cette fameuse plongée sous-marine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atramenta.net/authors/helmy-savit/24850
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Re: L'homme qui aimait la mer   Dim 19 Mai - 12:10

Je connais la plupart des poissons que tu as cité sauf le Napoléon, mais j'imagine que ça doit être bien mieux de les voir en vrai que dans un aquarium... Si on passe à Nouméa, on viendra te dire bonjour XD
En tout cas c'est une bien belle histoire que tu as écrite là, et je pense que si l'homme en question avait pu la lire, il l'aurait approuvée...

Very Happy

_________________
Like a Star @ heaven Que la Lune veille sur vos rêve et la nuit sur vos envies... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven L'espoir conduit aux rêves, et les rêves à l'espoir... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven Tyrion: Are you going to leave?
Shae: You have a shit memory. I am yours, and you're mine. Like a Star @ heaven



"ok, va falloir qu'on arrête tout ça. Et gloire à Flotteman."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
helmysavit
Ange Emeraude
Ange Emeraude
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 23
Localisation : Nouméa (Nouvelle-Calédonie)

Feuille de personnage
Nom du personnage: Tany
Race: Sorcier/sorcière

MessageSujet: Re: L'homme qui aimait la mer   Dim 19 Mai - 23:59

Oui, les voir dans leur milieu naturel est vraiment fantastique ! Et n'hésitez pas, ma porte vous est grande ouverte Razz

Oh, merci, c'est le plus beau compliment que l'on m'ait fait Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atramenta.net/authors/helmy-savit/24850
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'homme qui aimait la mer   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'homme qui aimait la mer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fottorino, Eric] L'homme qui m'aimait tout bas
» Questionnaire pour mieux vous connaître
» "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...
» [Massarotto, Cyril] La petite fille qui aimait la lumière
» Santiago GAMBOA - Histoire tragique de l'homme qui tombait amoureux dans les aéroports

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'arbre de Piya :: Bibliothèque: :: Histoires-
Sauter vers: