L'arbre de Piya
Bon retour sur le forum!


Forum pour Fanfictions de toutes sortes!
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Wing$
Ange Pierre de Lune
Ange Pierre de Lune


Messages : 222
Date d'inscription : 29/05/2012
Age : 22
Localisation : Over the Rainbow ♥

Feuille de personnage
Nom du personnage: NAVY
Race: Humain(e)

MessageSujet: Re: L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)   Mar 21 Aoû - 14:13

Alors, vous en pensez quoi? C'est suuuuuuuuper, moi j'veux la suite maintenant x).


Les questions sont bien sûr au rendez-vous:
Comment Tsunade va-t-elle accueillir la jeune fugitive? Bien? ( sans conviction, lol ^^ )
Qui sont les autres survivants? Colle!
Fa Zuu va-t-elle exploser la tête de son cher ami Mizuki en une dizaine de petits morceaux? Ben oui, ce serait sympa! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Chapitre 7: l'entraînement   Ven 24 Aoû - 11:01

La suite!

Tsunade était entrain de trier des papiers avec Chizune lorsque le chien messager de Kakashi était arrivé. Elle n'avait donc pas lancé l'anbu à la poursuite de Fa Zuu a sa grande joie. Mais maintenant, elle avait des affaires urgentes à régler, comme l'arrivée de Mizuki dans Une semaine et demi, d'après ce que lui avait fait savoir Fa Zuu. Il fallait donc qu'elle s'organise, et qu'elle prépare le village à cette attaque. Elle avait fait porter des messages à tout les sensei en leur demandant de ménager leurs élève au cas ou ils auraient besoin de se battre. Mizuki et ses sbires n'étaient pas nombreux, mais ils étaient drôlement puissants. Elle devait s'occuper de la protection des habitants tout en continuant ses tâches habituelles, et elle était entrain de signer une montagne de documents lorsque Kakashi entra, accompagné de Fa Zuu qui portait une robe qui avait du être jolie avant d'être utilisée pour aller à l’extérieur.
-Contente de vous revoir parmi nous.
La petite blonde s'inclina en s'excusant auprès de l'hokage pour son départ quelque peu précipité. Tsunade lui fit comprendre qu'elle était toute pardonnée avant de continuer :
-Comme tu le sais, Mizuki ne va pas tarder à attaquer. Je pense qu'il sait que nous t'avons capturée, à l'heure qu'il est. Cependant, il ne sait sûrement pas que tu connais la vérité à son sujet. Tu sembles être quelqu'un d'important pour lui pour qu'il ne t'ai pas tuée étant petite, j'en conclut donc qu'il va essayer de te récupérer.
Fa Zuu acquiesça silencieusement, laissant l'hokage continuer.
-Je voudrais que tu te battes à nos côtés. Je connaissais bien ta famille, et je sais de quoi tu es capable. Tu peux avoir un chakra immense, mais lorsque c'est le cas, tu l'utilises mal. A ce compte la, tu ne nous seras d'aucune utilité.
La jeune femme n'apprécia pas beaucoup le fait que Tsunade ne la considère que comme quelque chose d'utile (ou pas), mais après les problèmes qu'elle avait causé, elle lui devait bien ça. La blonde à l'imposante poitrine se tourna vers Kakashi et lui lança :
-C'est toi qui sera responsable de son entraînement. Je veux qu'elle sache se contrôler avant l'arrivée de notre ennemi.
-En une semaine ?!
-Et demi. Tu ne t'en sens pas capable, Kakashi Hatake !?
-Bien sûr que si.
L'hokage émis un sourire satisfait et congédia les deux jeunes gens après leur avoir donné quelques recommandations.
Ils se retrouvèrent quelques minutes plus tard devant chez Kakashi.
-Tout d'abord, tu dois te changer. Je ne voudrais pas que tu abîmes encore plus la robe de Sakura, elle va déjà me tuer pour l'avoir empruntée, mais si je la lui rend trouée en plus...
Fa Zuu fit un signe de tête pour lui montrer qu'elle était d'accord et entra pour se changer. Le problème, c'est qu'elle n'avait aucun habit, les siens étant toujours aussi sale qu'avant son départ de Konoha. Elle finit par sortir de la maison toujours vêtu de la robe de Sakura avec une mine dépitée. Puis elle regarda Kakashi qui lisait tranquillement au pied d'un arbre, et un large sourire carnassier se dessina sur son visage. Il voulait qu'elle vive ici ? Et bien il allait en payer le prix. Dans tout les sens du terme.


Une demi-heure plus tard, elle écumait les magasins en quête d'une nouvelle garde robe que son cher ami Kakashi lui « offrait ». Elle forçait le ninja à la suivre dans chaque commerce, au grand désespoir de celui-ci... Il rentrèrent quelques heures plus tard avec de nombreux sacs et un trou gigantesque dans le porte monnaie de Kakashi. Un messager les attendait devant la maison et leur tendit un billet :
-de la part de l'hokage !
Puis, il disparut. Fa Zuu, qui avait réceptionné le mot (Kakashi portait les sacs), le lit à haute voix :
« Kakashi ;
J'ai demandé à ce qu'on trouve un appartement en ville pour Fa Zuu.
Elle peut donc emménager dans l'appartement près de la porte de Konoha, au numéro 8.
Dit lui de me prévenir quand elle y sera.
Tsunade »
-Oh, j'ai déjà mon appartement ? Génial ! Kakashi, tu peux me montrer le chemin ? Et apporte directement les sacs là-bas s'il te plait, ça m'évitera de venir les chercher.
-Mais...
-Réfléchis : si tu le fais, tu ne me reverras plus de la journée car je vais devoir tout ranger. Tu seras tranquille quelques heures !
Là, elle marquait un point. Il ne se rendait pas compte à quel point faire les magasins était une activité fatigante...
-Suis moi.
Et il s'élança en sautant de toit en toit, suivi par sa jeune amie. Ils arrivèrent très vite devant le petit appartement, et kakashi déposa (le verbe « jeter » serais peu être plus approprié) les sacs de la jeune fille.
-Je te laisse te débrouiller. Rendez-vous au terrain d’entraînement ce soir à 19h. Si tu ne sais pas où c'est, demande aux habitants, ils serons ravis de t'aider.
Et il disparut sans demander son reste. En fait, il s'était dépêché de partir avant que la jeune fille ne lui demande un autre « petit service » comme elle l'avait fait cette après-midi... Lui faire faire les magasins, à lui ? Même Sakura n'avait jamais réussi à l'y obliger. En même temps, Sakura ne l'avait pas menacé de le tuer, et surtout elle n'en était pas capable, elle. Le bon coté des choses, c'est que ça l'avait fait sortir un peu... Mais il se jura qu'il se vengerais sur l’entraînement de ce soir.
Il commença d'ailleurs par arriver en retard, comme à son habitude.
-Tu t'es perdu, Kakashi Atake ?
Il ne pris pas la peine de répondre et commença à expliquer son programme :
-Notre ennemi arrive dans quelques jours, et tu dois être prête à l'affronter. Le problème, c'est que lorsque tu accumules beaucoup de chakra, tu devient incontrôlable tellement tu es énervée, ce qui est dangereux pour notre ennemi bien sûr, mais aussi pour nous et pour toi. C'est pourquoi je vais devoir t’entraîner... On va donc commencer par des échauffements de base, puis par quelques techniques de combats et pour finir je vais t’énerver le plus possible pour que tu t’entraînes à te maîtriser sans perdre de puissance. Fait comme moi.
Il se mit à faire des gestes étranges avec ses bras et ses jambes sous le regard incrédule de son amie, qui finit par l'imiter en priant pour que personne ne la voit faire ça. Lorsqu'il pensa être assez échauffé, Kakashi sauta littéralement sur Fa Zuu. Elle l'évita de justesse, surprise par ce changement de situation, et fit face à celui qui était maintenant son adversaire. Ils s’entraînèrent pendant environ une demi-heure, le maître donnant des conseils à son élève tout en continuant à l'attaquer. Puis Kakashi s'arrêta, se planta devant la jeune fille et déclara :
-C'est fini. On arrête là, tu ne seras jamais prête. J'abandonne.
Puis il partit en direction du village. Fa Zuu en resta bouche bée. Lorsqu'elle repris ses esprits, elle lui lança :
-Quoi !? Mais tu ne peux pas t'arrêter comme ça, ce n'est que la première fois qu'on s’entraîne ! On n'a même pas fait l’entraînement jusqu'au bout !
Kakashi ne se retourna même pas, se contentant de lever la main, signe qu'il s'en allait.
-Kakashi ! Revient ici ! C'est de ton village qu'il s'agit !
Il ne réagit pas et continua sa marche d'un pas lent, la laissant plantée au milieu du terrain d'entraînement, en sueur.
-très bien, je ne ferais plus rien. Mon village à moi à déjà été détruit.
-J'ai bien vu que tu n'étais pas de taille. Quelques jours d'entraînement ne te suffirons pas. Tu n'es pas assez puissante.
Il avait craché ces mots sans se retourner et continuait à marcher, les mains dans les poches. Cependant, un mince sourire s’étirait sous son bandeau.
Fa Zuu, quand à elle, bouillonnait.
-Kakashiii!
Aucune réaction. Le ninja finit par se retourner lorsqu'il entendit un bruissement derrière lui. La jeune fille avait fondu sur lui comme un faucon sur sa proie, animée d'une rage étrange et entourée d'un halo de chakra. Kakashi l'évita de justesse, mais elle n'avait pas dit son dernier mot :
-Tu trouves que je ne suis pas assez puissante, c'est ça ? Hein, Kakashi, C'est ce que tu penses !?!
L'intéressé ne répondit rien d'autre que : « parfait. ». Ce qui eut le don d'énerver encore plus la jeune femme. Dans un hurlement de rage, elle lui fonça dessus. Tout en elle avait décuplé : son chakra, bien sûr, mais aussi sa force et sa vitesse. A l'inverse, elle manquait cruellement de précision, ce qui permettait à kakashi d'éviter chacune de ses attaques. Et heureusement qu'il les évitait, car il en baverait s'il se faisait ne serais ce que frôler. Pour l'instant, il n'attaquait pas, se contentant d'évaluer son apprentie. La jeune femme finit par se calmer et s'écroula sur le sol, épuisée. Le ninja s'approcha d'elle et lui tendit une main amicale qu'elle ne prit pas (il s'en doutait). Il la regarda donc peiner pour se relever et aller s’asseoir sur une souche à quelques mètres de là, puis la rejoignit.
-Si j'ai réussi à éviter chacune de tes attaques, alors Mizuki en fera autant. Mais il ne se contentera pas d'esquiver comme moi je l'ai fait.
Fa Zuu hocha la tête en reprenant son souffle. Elle se sentait... Vidée. Elle se rappelais maintenant que Kakashi lui avait dit qu'il l'énerverait, mais elle n'avait rien vu venir. Il continua :
-Maintenant que ta colère est retombée, ton niveau de chakra est quasiment nul. Alors deux options s'offrent à toi : sois tu apprends à être assez précise lorsque tu est en colère pour toucher ton adversaire, soit tu apprends à te calmer tout en stockant le chakra et la force que tu as accumulé lorsque tu étais énervée.
La jeune femme leva la tête, intéressée. Kakashi se releva et se posta devant elle.
-Je veux que tu apprennes les deux.
Et il bondit en arrière, lui intimant de le suivre.

Je tiens à préciser que le chapitre 7 sera suivi en chapitre 7 bis, celui-ci étant trop long pour que je mette tout d'un coup. Voilà!

_________________
Like a Star @ heaven Que la Lune veille sur vos rêve et la nuit sur vos envies... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven L'espoir conduit aux rêves, et les rêves à l'espoir... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven Tyrion: Are you going to leave?
Shae: You have a shit memory. I am yours, and you're mine. Like a Star @ heaven



"ok, va falloir qu'on arrête tout ça. Et gloire à Flotteman."


Dernière édition par Piya le Mer 5 Sep - 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
Wing$
Ange Pierre de Lune
Ange Pierre de Lune


Messages : 222
Date d'inscription : 29/05/2012
Age : 22
Localisation : Over the Rainbow ♥

Feuille de personnage
Nom du personnage: NAVY
Race: Humain(e)

MessageSujet: Re: L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)   Ven 24 Aoû - 14:20

J'adore la manière dont il l'a énervée ; elle a vraiment démarré au quart de tour xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Re: L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)   Sam 25 Aoû - 13:35

mdr c'est dans son caractère, et Kakashi le sait très bien puisqu'il la connait depuis son enfance Smile En fait, Fa Zuu est une battante et ne supporte pas d'abandonner.
Bon, voici mon magnifique Kakashi, pour ceux qui ne connaissent pas le manga:




Il est pas
MAGNIFIQUEMENT GÉNIAL????

_________________
Like a Star @ heaven Que la Lune veille sur vos rêve et la nuit sur vos envies... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven L'espoir conduit aux rêves, et les rêves à l'espoir... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven Tyrion: Are you going to leave?
Shae: You have a shit memory. I am yours, and you're mine. Like a Star @ heaven



"ok, va falloir qu'on arrête tout ça. Et gloire à Flotteman."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
Wing$
Ange Pierre de Lune
Ange Pierre de Lune


Messages : 222
Date d'inscription : 29/05/2012
Age : 22
Localisation : Over the Rainbow ♥

Feuille de personnage
Nom du personnage: NAVY
Race: Humain(e)

MessageSujet: Re: L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)   Sam 25 Aoû - 16:58

Je l'imaginais comme ca mais en blond :3.
Sinon il est aussi génial que le nouveau design de ton fofo Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Re: L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)   Lun 27 Aoû - 12:49

ta vu!, je trouve que ça fait un peu culcul comme nouveau design, j'ai essayé de faire une nouvelle entête sur paint mais bien sûr, ça n'a pas marché... Mais VIVE KAKASHI!! <3 <3 <3

_________________
Like a Star @ heaven Que la Lune veille sur vos rêve et la nuit sur vos envies... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven L'espoir conduit aux rêves, et les rêves à l'espoir... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven Tyrion: Are you going to leave?
Shae: You have a shit memory. I am yours, and you're mine. Like a Star @ heaven



"ok, va falloir qu'on arrête tout ça. Et gloire à Flotteman."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
*Lacrima*
Ange Pierre de Lune
Ange Pierre de Lune
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 02/05/2012
Localisation : Dans les locaux d'Abstergo Industries.

Feuille de personnage
Nom du personnage: Elvirella
Race: Sorcier/sorcière

MessageSujet: Yeah!   Mar 4 Sep - 17:15

Génial Piya!!! Tu écris vraiment super bien. Les évènement s'enchaînent pas trop vite, pas trop lentement.
En plus, ton histoire est intéressante Wink (oui, la plupart des fanfictions dont le personnage principal est un OC ne m'attirent pas particulièrement, mais là!!!)

Par contre, je n'ai pas pu m'empêcher de relever trois erreurs qui m'ont hérissé les poils du dos (façon de parler, je ne me souviens pas être poilue à ce point XD).
Eh oui! Je t'avais prévenu, chacun de mes messages devait contenir une remarque chiante!
Alors:
- Le prénom de l'assistante de Tsunade est "Shizune", et non pas "Chizune" Wink
- Le nom de famille de Kakashi s'écrit "Hatake" avec un "H" au début ^^'
- Les japonais construisent des "autels" pour leurs morts notamment, et non pas des "hôtels" sur les tombes ^^' tu imagines un peu?

Voilà! Mais sinon, sache que j'ai du les noter pour pas les oublier, donc je pense que personne ne s'en est vraiment rendu compte tellement ton histoire est prenante Wink

Bon courage pour la suite!

_________________
Gloire à Flotteman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Re: L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)   Mer 5 Sep - 16:43

merci, je vais rectifier ça tout de suite!

_________________
Like a Star @ heaven Que la Lune veille sur vos rêve et la nuit sur vos envies... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven L'espoir conduit aux rêves, et les rêves à l'espoir... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven Tyrion: Are you going to leave?
Shae: You have a shit memory. I am yours, and you're mine. Like a Star @ heaven



"ok, va falloir qu'on arrête tout ça. Et gloire à Flotteman."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: hapitre 7 bis    Dim 6 Jan - 18:55

Le chapitre 7 étant trop long, je l'ai divisé en deux parties:


Les jours suivants filèrent plus vite qu'il n'en fallait de temps pour le dire. La jeune femme rentrait épuisée à son appartement, et Kakashi allait présenter les progrès qu'elle faisait à Tsunade. Il était fier d'elle, en réalité, comme il était fier de ses élèves. Son amie faisait des progrès plus que spectaculaires. Elle avait presque le dessus lorsqu'ils se battaient à la fin de chaque entraînement et il savait qu'elle retenais ses coups. Il avait demandé à plusieurs de ses amis de lui faire office d'adversaire et elle les avait battu à plate couture. Et tout cela en cinq jours. Il réservait donc à sa protégée une épreuve digne de ce nom cette fois ci...
Elle le rejoignit en début d'après-midi au terrain d'entraînement. Elle était de bonne humeur, souriante, et elle semblait pleine d’énergie. Bien. Elle le salua d'un signe de main et ils commencèrent à s'échauffer en discutant, comme ils avaient maintenant pris l'habitude de le faire.
-Je suis allée voir les autres survivants ce matin. Tu avais raison, ils habitent tous un quartier de Konoha, ils y ont même rouvert leurs boutiques.
-Je sais, je faisait partie de ceux qui se sont occupé d'eux.
-Oui, ils m'ont dit. Il m'ont d'ailleurs dit plusieurs anecdotes à ton sujet...
Ah ! Voilà d'où venait sa bonne humeur. Kakashi se demanda bien ce qu'ils avaient pu raconter, et vu le long sourire qui s’étendait sur le visage de son amie, ça ne devait pas être des choses très glorieuses. Elle ne lui laissa pas poser la moindre question et continua :
-Alors, on fait quoi aujourd'hui ?
Ce fut au tour de Kakashi de sourire.
-Une amie va venir se joindre à notre entraînement...

Quelques minutes plus tard, une femme arriva sur le terrain. Grande, avec de longs cheveux blonds séparés en deux couettes basses à l'arrière de la tête. Elle semblait jeune (illusion accentuée par son imposante et magnifique poitrine) mais la détermination que l'on pouvait lire dans ses yeux montrait qu'elle avait déjà de nombreuses années d’expérience derrière elle. Elle s'approcha des deux ninja et déclara :
-Bonjour, Fa Zuu. J'ai réussi à libérer une heure de mon temps pour toi, alors tâche d'en faire bon usage.
La jeune femme, étonnée, rendit son salut à l'arrivante.
-Bonjour, Tsunade-Sama. Je vous promet que je ferait de mon mieux. Je me suis échauffée, c'est quand vous voulez.
L'hokage acquiesça et s'échauffa à son tour. Fa Zuu hallucinait. Kakashi voulais qu'elle combatte Tsunade, la ninja la plus puissante du village ! Pendant les quelques minutes que lui accordait sa supérieure, la jeune femme fit la liste de ce qu'elle savait à propos de Tsunade. Elle était une ninja médecin capable de concentrer son chakra au bout de ses poing au moment précis où elle touchait sa cible, ce qui lui conférait une puissance incroyable. Elle ne devait donc pas se faire ne serait-ce que frôlée, sinon elle ne gagnerait pas le combat. Mais Tsunade serait une adversaire très difficile à éviter... Au bout d'un temps qui sembla trop court à Fa Zuu, l'Hokage se redressa et vint se planter devant elle. Elles étaient prête.

De son côté, Mizuki terminais d'élaborer son plan d'attaque avec ses deux partenaires. Il savait que Fa Zuu était déjà chez l'ennemie, qu'elle avait réussi à se faire « prendre en otage ». A vrai dire, ça l'arrangeait qu'un de ses sous-fifres soit déjà dans la place, surtout s'il s'agissait de Fa Zuu. Il finissait donc de donner ses ordres sur un ton énergique et les deux autres guerriers partirent sans un bruit dans la forêt. Il fallait que tout soit parfait, il ne devait pas se louper. Il avait déjà réussi les trois premières cérémonies : l'Hanpu près d'un lac, le Dei Pu là où il avait récupéré Fa Zuu et le renpu dans la montagne où Kakashi avait tenté d'intervenir. Il n'avait jamais aimé Kakashi. Lorsqu'ils s'étaient côtoyés à l'école ninja, Kakashi était toujours le premier de la classe, le meilleur, celui que tout le monde adorait. Et Mizuki avait toujours été à la deuxième place, toujours dans l'ombre du superbe Kakashi Atake. Mais cette fois, il avait emmagasiné assez de puissance pour l'anéantir, il n'avait même pas besoin de la dernière cérémonie. Celle-ci ne lui servirait qu'a éliminer la seule personne capable de surpasser son pouvoir, une jeune fille qu'il avait recueillit près de lui afin de la surveiller. Il avait caché son identité même à ses deux fidèles coéquipiers afin que ceux-ci ne soient pas tentés de se servir d'elle pour le renverser, et maintenant il allait enfin pouvoir l'abattre... et profiter de cette exécution.

Tsunade évita un coup de pied bien placé en reculant de quelques pas. C'était exactement ce que son adversaire attendait : la jeune fille bondit dans les airs et l'Hokage la vit s'entourer d'une multitudes de points lumineux. La seule chose qui trahissait les aiguilles si fines de Fa Zuu était le reflet du soleil sur les éclats de verre. Tsunade fit de nouveau un bond pour les éviter et lança une de ses techniques, immédiatement parée par sa jeune adversaire. Ça faisait déjà une demi heure au moins qu'elles se battaient, et elles en étaient toujours au même point ; ni l'une ni l'autre ne parvenait à prendre un réel avantage. Les deux femmes s'étaient mise d'accord sur un certain nombre de règles avant le combat, le but n'étant pas de mettre hors jeu l'adversaire mais de le mettre en mauvaise posture. Et pour le moment, elles n'avaient même pas réussi à s'égratigner. Cependant, L'hokage devait bien admettre que la jeune fille avait énormément progressé. Elle se retourna au dernier moment et évita de justesse les dernières aiguilles camouflées dans l'arbre dans lequel les attaques incessante de Fa Zuu l'avait résigné à se cacher. Elle avait bien failli l'avoir... Mais ce n'était largement pas assez pour vaincre un Hokage. Cependant, la jeune femme n'avait pas dit son dernier mot. Elle se concentra et sentit sa réserve de chakra augmenter tandis qu'une aura rouge commençait à l'entourer. Et elle fonça sur l'arbre, fixant Tsunade de son regard bleu-vert perçant. Elle fit un geste très rapide du fait de ses capacités décuplées, et s’apprêta à asséner un coup de point magistral en plein dans le visage de son adversaire. Qui l'évita, bien entendu, tout en lançant son poing à son tour. Et retint un cri de douleur en sentant la fine aiguille lui déchirer la peau. Fa Zuu, quand à elle, fut déséquilibrée par le coup de poing de l'Hokage et alla s'écraser contre un arbre voisin, vaincu.
Kakashi, quand à lui, regardait tout cela avec grand intérêt. Le combat était fini, et les deux adversaires étaient à égalité sans avoir dévoilé tout leurs talents. Tsunade décrocha l'aiguille qui l'avait blessé de l'arbre dans lequel elle s'était fichée et alla la rendre à sa propriétaire.
-Tu as utilisé ta vitesse pour lancer l'aiguille sans que je m'en aperçoive tout en me faisant croire que le seul but de ton attaque était de me frapper. C'était bien joué.
Elle lui tendit une main amicale que Fa Zuu pris volontiers tout en se frottant la tête. Son atterrissage dans l'arbre n'avait pas vraiment été prévu, et elle laisserais d'ailleurs à la plante une grande marque dans le tronc.
Kakashi rejoignis les deux adversaires et déclara :
-C'était un beau combat. s'il n'y avait pas eut de règles, je ne peux pas vous dire laquelle de vous deux aurait été vainqueur...
Il se tourna vers son élève et continua :
-Je ne pense pas pouvoir t'apprendre beaucoup plus de chose, il ne me reste plus qu'a espérer que ton combat contre Mizuki ne sera pas ton dernier... Et à t'apporter mon soutient.

Et voilà! La suite sera le triste fin de cette histoire... Donc je vous dis: a bientôt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
*Lacrima*
Ange Pierre de Lune
Ange Pierre de Lune
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 02/05/2012
Localisation : Dans les locaux d'Abstergo Industries.

Feuille de personnage
Nom du personnage: Elvirella
Race: Sorcier/sorcière

MessageSujet: Fa Zuu!   Lun 7 Jan - 19:35

Ha, le retour de nos ninja! Wink

Je suis bien contente de les retrouver. Ton chapitre est un peu court du coup, du fait qu'il ait été tronqué, mais d'un côté ça le rend plus facile à lire alors...

Bon, pas d'erreurs de style, comme d'habitude! Et tout est bien dosé, surtout le suspense... quels liens unissent Kakashi, Soreiyu et Mizuki, exactement?

Allez, la suite!!!

PS: Son ptit nom, c'est Hatake, pas Atake ^^' ça fait deux fois Piya! A la troisième... je te donne... un sandwich!

_________________
Gloire à Flotteman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Re: L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)   Mer 16 Jan - 20:29

A quoi le sandwich???

_________________
Like a Star @ heaven Que la Lune veille sur vos rêve et la nuit sur vos envies... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven L'espoir conduit aux rêves, et les rêves à l'espoir... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven Tyrion: Are you going to leave?
Shae: You have a shit memory. I am yours, and you're mine. Like a Star @ heaven



"ok, va falloir qu'on arrête tout ça. Et gloire à Flotteman."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Chapitre 8: La dernière cérémonie   Lun 11 Fév - 22:11

Bon et bien, étant le dernier chapitre, je pense qu'il doit être un peu plus long que les autres... Bonne lecture!

Mizuki et ses acolytes arrivèrent en début d'après-midi au village. Des ninjas surentraînés les y attendaient, et le combat s'engagea très vite. Bien sûr, Mizuki en sortit vainqueur au bout de quelques minutes. Heureusement pour les ninja, l'homme diabolique les mis juste hors d 'état de nuire, il n'avait pas le temps de livrer un vrai combat sauf éventuellement contre l'hokage.
-Chargez vous de sécuriser le périmètre. Je ne veux personne à part nous entre cette rue et celle là.
-Mais... On ne devrait pas retrouver Fa Zuu avant de commencer ?
Mizuki se retourna vers son interlocuteur et déclara :
-Fa Zuu est déjà ici, et plus il y restera, mieux ce sera. J'irais le chercher dès j'aurais vraiment besoin de lui.

Pendant ce temps, tout le monde s'activait dans le bureau de Tsunade. L'Hokage donnait ses ordres et les messagers partaient au pas de course. La puissante ninja ne pensait pas que Mizuki attaquerais en passant tout naturellement par la porte principale, elle avait d'ailleurs évincer cette possibilité dès qu'ils avaient commencés à élaborer une stratégie. Elle devait donc agir en conséquence et ce rapidement. Les meilleurs équipes ninjas avaient déjà été envoyé à la rencontre de leur ennemi avec comme but de le ralentir voir de l'affaiblir si possible, et comme consigne de ne pas prendre de risque : elle savait pertinemment qu'aucun d'entre eux, aussi doués soient-ils, ne pouvaient rivaliser avec Mizuki. Le seul réel avantage qu'ils avaient était que leur adversaire ne savait pas que Fa Zuu avait changé de camp.
Celle-ci était d'ailleurs avec Kakashi, Naruto et Sai entrain de se préparer.
-Ne t'inquiète pas, Fa Zuu, tu ne te battras pas seule. Nous serons en soutient derrière toi. Et rappelle toi bien : reste cachée le plus longtemps possible, Mizuki pense sûrement que tu es toujours dans les cachots.
La jeune fille regarda kakashi dans les yeux et acquiesça, bien qu'elle soit en réalité morte de trouille. La perspective de savoir qu'elle allait peut-être mourir dans les heures à venir ne la réjouissait pas vraiment. Lorsqu'ils eurent fini de se préparer, les ninjas qui composaient une équipe temporaire allèrent se présenter à Tsunade afin de recevoir leurs ordres formels.
-Mizuki se trouve ici, au centre de ce quartier. Mazaï et Tami Uba empêchent quiconque d'entrer dans ce périmètre (elle traça un cercle avec son doigt sur la carte de la ville posée sur son bureau). Je vais envoyer plusieurs équipes detourner leur attention pendant que vous essayerais d'accéder à Mizuki sans vous faire voir. Le mieux serais de l'attirer par ici.
elle désigna une zone assez éloignée du village dans laquelle il n'y avait que des anciens entrepôts abandonnés. Kakashi et l'Hokage discutèrent, mais Fa Zuu n'écoutait plus leur conversation. Elle allait se battre contre l'un des ninjas les plus puissant de la région, et pour de vrai cette fois, pas comme avec Tsunade. L'un des deux allait devoir mourir, et ça risquait d'être elle. Voir pire : il pourrait tuer l'un de ses amis comme il avait tué ses parents et son petit frère.
Puis, ils se mirent en route.
Tsunade avait envoyé les sensei ainsi que des ninjas puissants tels que Shikamaru se battre contre les larbins de Mizuki, laissant ce dernier seul perché sur le toi d'un des bâtiments de la ville. Une étrange lueur multicolore commençait à l'entourer tandis qu'il entrait dans une sorte de méditation, le regard tourné vers le ciel. Le petit groupe s'approchait aussi doucement et furtivement que leur condition le leur permettait. Ils s'arrêtèrent à une centaine de mètres de l'homme environ afin de faire une évaluation de la situation et un récapitulatif de leur plan d'attaque. Personne n'aurait du les entendre, et ils communiquaient par signes à peine perceptibles.
Et pourtant, une voix les fit sursauter. Une voix grave, puis un coup. Puissant. Extrêmement violant, même.
Fa Zuu ouvrit péniblement les yeux, et vit Sai étendu par terre, Naruto à son chevet. Kakashi, quand à lui, s'était déjà redressé et faisait face à leur adversaire.
-Aaaaah ! Kakashi, mon vieil... Ennemi ?
L'homme au crâne rasé haussa un sourcil et émit un petit rire dédeigneux, tandis que Kakashi le fixa de son seul œil visible.
-Regarde, regarde ma puissance ! Je vais te balayer d'un revers de main, te faire partir en fumée en un clin d’œil, et je deviendrait le maître.
Il pris une grande inspiration et chuchota :
-Le maître... MOUHAHAHAHAHAHAHAHA !!!!
Puis il se jeta sur son adversaire avec un regard haineux.
Kakashi tenta de se protéger, mais en vain. Il fut frappé de plein fouet par la puissance accumulée par Mizuki lors des précédentes cérémonies.
L'homme vola, et s'écrasa de tout son long sur le sol. Après une pirouette digne des meilleurs ninja, il parvient à se remettre debout et à passer derrière son adversaire, tentant de le prendre par surprise. Cependant, Mizuki devait s'y attendre, car Kakashi échoua lamentablement. Et se retrouva une nouvelle fois par terre.
Fa Zuu ne savait plus ou donner de la tête. Tout se passait tellement vite ! Elle essaya de se remémorer ce que Kakashi lui avait appris.
-Bon. Étape un : vider son esprit.
Elle se mit à souffler calmement tandit que son ami se faisait tabasser.
-Étape deux : se concentrer sur une émotion forte.
Kakashi se battait du mieux qu'il pouvait, mais il était déjà à bout de force. Le visage en sang, il titubait cependant vers son adversaire tout en sachant que ce serait peu être, pour lui, le dernier assaut. Mizuki avait trois fois la force de Tsunade et un chakra quasiment infini. Kakashi avait beau être l'un des meilleurs, il n'avait pas de capacités « bonus » acquise grâce à des cérémonies bizarres, et ne pouvait compter que sur ses propres forces. Aucune des techniques qu'il avait essayer contre Mizuki ne l'avait atteint, même les plus puissantes. Mais il donnerais sa vie pour sauver son village et ses amis.
Il s'approcha.
Le bandeau qui couvrait son œil avait été retiré depuis longtemps, et même le sharingan qu'il possédait ne l'avait pas aidé.
Encore un pas. Ses mains se mirent à bouger et à former des signes représentant les animaux. Une attaque de plus. Mizuki le regarda en riant.
-Laisse tomber, Kakashi. Tu devrait plutôt me rejoindre au lieu de te battre contre moi, je pourrais te donner gloire et richesse une fois que je serais au pouvoir !
- Même pas en rêve.
-Tant pis pour toi. Tu vas périr, comme les autr... Ouch !
C'était au tour de Mizuki de faire un petit vol plané à travers la rue. Kakashi adressa un sourire fatigué à Fa Zuu avant de se reconcentrer sur leur ennemi qui s'était déjà relevé.
-C'est... A toi de jouer maintenant, mais ne t'inquiète pas, je surveille tes arrières.
La jeune fille hocha la tête et se précipita sur son adversaire. Elle sentait la puissance monter en elle, ses sens se décupler, son agilité augmenter.
Elle lança une première attaque, immédiatement parée par Mizuki. Puis elle en lança une deuxième, et une troisième, utilisant une nouvelle technique à chaque fois. Ses aiguilles de verre fendaient l'air, presque invisibles, mais ne touchaient jamais leur cible.
-Ah, après Kakashi, ma petite protégée ! Fa Zuu ! Ça faisait longtemps. Tu à bien grandis, dit donc. Dis moi, tu n'étais pas censée te battre de mon côté?
La jeune femme répondit tout en continuant de le harceler de touts côtés:
-Ils m'ont tout expliqué! C'est toi le fautif dans l'histoire, toi l'ordure qui m'a volé ma vie!
-Oh oh, à ce point là?
L'homme chauve partit dans un rire diabolique tout en continuant d'esquiver ses attaques. Fa Zuu sentit la rage l'envahir: celui qui avait tué toute sa famille et décimé son village osait rire ici et maintenant, devant elle?
-Fa Zuu... Il... Il essaye de t'énerver... Calme toi... Fait comme... On a dit.
Ce n'est qu'en entendant les paroles de Kakashi que la jeune fille se rendit compte que la rage lui faisait perdre petit à petit le contrôle. Elle pris une grande inspiration pour se re-concentrer, et se retrouva encastrée dans un mur. Mizuki s'approcha d'elle pour lui porter le coup fatal, mais elle se dégagea avant qu'il ne puisse l'atteindre. Elle ne se laisserais pas faire aussi facilement.
Les deux adversaires reprirent le combat, tourbillonnant l'un autour de l'autre sans jamais parvenir à se toucher, et ce pendant de nombreuses minutes. Mizuki tenta de déstabiliser Fa Zuu à diverses reprises, mais elle ne se fit pas avoir une seule fois; elle ne se battait plus pour elle, mais pour sauver le village qu'elle avait haït pendant de si nombreuses années.
Un coup de poing, un coup de pied, des aiguilles, des shurikens, des techniques de clonage, de Katon, de futon, et évidement de suiton, qui était, Kakashi l'avait prévenue, l'affinité du chakra de son ennemi. (L'eau se dit d'ailleurs « mizu » en japonnais, et Mizuki venait d'une famille maitrisant très bien cet élément...). Le temps finit par ne plus exister, et le décors allait et venait avec les déplacements de la jeune femme. Sa concentration était telle qu'elle n'entendait plus les sons autours d'elle, elle ne voyait même plus autre chose que ce qui pourrait lui servir pour le combat.
La bataille s'éternisait. La jeune fille commençait à fatiguer. Elle continuait cependant de se battre avec toute la rage qu'elle trouvait en elle.
Mais ce ne fut pas suffisant.
Une sensation de feu. Puis de glace. Comme si on avait coulé du béton directement à l'intérieur d'elle même. Elle sentit son corps percuter le sol sans pouvoir bouger. Et elle resta là, inerte. Mizuki se pencha sur elle avec un sourire triomphant. Il la saisit par le col, parfaitement conscient qu'elle le voyait et l'entendait sans plus pouvoir bouger.
- Je sais qu'ils te l'ont dit, petite garce, que j'ai détruit ton village. Et tu sais quoi? Autant que tu saches tout, maintenant que tu es sur le point de mourir. Tami Uba était avec moi ce jour. Tu te rappelles, maintenant, qu'il faisait parti de ton propre village?! C'est d'ailleurs toi qui lui a fait perdre son masque en le frappant lorsqu'il a tué ton frère, tu te souviens de ça? De son petit corps qui est tombé sur le sol comme une simple poupée au cou brisé? Et c'est quand tu as frappé que j'ai compris, ma petite, que malgré toutes les cérémonies que je pourrais exécuter, c'est ton pouvoir qui serais le plus puissant, et qu'il devait être miens.
Il la saisit par les cheveux et se redressa, la soulevant de terre pour mettre son visage au niveau du siens.
-Konoha sera ici et aujourd'hui le lieu du Niapu, la dernière cérémonie. Je prendrais le plus grand pouvoir emprisonné ici, et personne ne m'en empêchera. Je t'ai gardé à mes côtés pour te surveiller, cachant ton identité pour que même tes coéquipiers ne te reconnaissent pas- il pourrait leur venir l'idée de se servir de toi pour me renverser. Seul Tami Uba, que tu as attaqué et démasqué le jour du Deipu dans ton village, sait qui tu es. Mais maintenant ça n'a plus d'importance, tu vas mourir. Dans une heure, grand maximum, tu ne seras plus.
Et il la projeta contre le sol avec une force exceptionnelle.

Tout était blanc. Lumineux. Trop lumineux, même.
Elle ne pouvait pas bouger.
Elle pouvait à peine respirer. Cependant, le peu d'air qui parvenait à atteindre ses poumons lui semblait être des plus purs.
Elle avait perdu. Elle était perdue.
Tout lui semblait doux. Elle ne sentait plus les horribles douleurs du combat.
Cette lumière blanche commençait à lui piquer les yeux. Elle essaya de cligner des paupière, mais son corps ne semblait pas lui obéir. Soudain, une ombre apparut petit à petit, à une cinquantaine de mètres d'elle. Elle semblait immobile. Des traits humains se dessinaient tout en restant encore très flou.
Et quelqu'un l'appela.
Une vois féminine, douce comme le miel.
-Soreiyu. Soreiyu. Relève toi. Ce n'est pas terminé.
C'était une voix lointaine, mais familière. Comment était ce possible? toute sa famille avait péri!
-Sorei, je sais qu'il y a encore de la force en toi. Je sais que tu es encore là. Je te ressens au fond de mon cœur, et de mon être. Allez, petite sœur. Je sais que tu peux le faire. Je sens ta flamme battre en toi.
L'être qui prononçait ces mots semblait si proche... On aurait dit qu'en tendant le bras, elle aurait pu la toucher. Elle essaya de l'appeler, mais aucun son ne sortit de sa bouche. La voix repris:
-Relève toi, guerrière! Relève toi, et bat toi encore. Tu ne peux que gagner. Je crois en toi, je sais que tu peux le faire, et je veux que tu saches que tu peux le faire.
La jeune fille avait confiance en cette voix. Si forte et en même temps si douce, elle lui prodiguait cette sérénité qu'elle n'avait pas ressentit depuis longtemps.
La chaleur d'une mère, la douceur du sourire d'une sœur, le rire d'un frère, l'encouragement d'un père.
Alors, péniblement, elle se releva.
Les forces lui manquaient, son corps entier la brulait.
Mais cette chaleur était contrée par la douceur que la voix faisait couler en elle.
Elle fit un pas en avant.
Puis soudain, il y eut une nouvelle voix. Criarde, cassante, pointue, meurtrière.
-Alors, tu te relèves? Tu n'arriveras pas jusqu'à moi. Tiens, d'ailleurs, je vais t'attendre. Et je t'écraserais comme j'ai tué ta famille et détruit ton village. Allez, viens!
Et il éclata de rire.
Mais la voix douce le contra:
-Argh! Fait le taire, Sorei. Courage. Ne l'écoute pas.
Cependant, l'homme ne semblait pas l'entendre, et une rage commença à monter en la jeune fille.
-Calme toi, petite sœur. Il te provoque, il veux t'énerver. Il veut ton pouvoir. Car en réalité, c'est toi, la quatrième et dernière cérémonie.
Fa Zuu fit un pas de plus, tout en essayant de digérer cette dernière information. Mais elle était incapable de réfléchir, elle savait seulement que la voix féminine avait raison. Elle pris donc une inspiration et fit encore un pas, lent, lourd, vers l'ombre noire d'où émanait la voix malsaine.
Plus elle se rapprochait, et plus les contours se dessinait. Un homme. Torse nu, chauve, dont le corps était parcouru de tatouages rouges malfaisant, qui semblaient pulser au rythme de son cœur.
Fa Zuu se laissa entrainer par la voix de miel, titubant vers son ennemi. Il n'y avait qu'eux dans se blanc immense: elle, la vois familière, et l'homme inquiétant qui continuait de lui lancer des horreur sur un ton plus que malsain.
Elle avait mal, elle souffrait, mais elle continuait d'avancer, encouragée par celle qui semblait être sa sœur.
Jusqu'à arriver devant l'homme, qui lui lança un regard moqueur.
-Et maintenant, que vas-tu faire? Tu est pratiquement morte. Tu tiens a peine debout. Il suffirait que je souffle pour que tu tombes, c'est pathétique... que? Argh...! Je... J....
Elle avait levé les yeux vers lui, croisant son regard dément.
Et elle avait posé un doigt sur sa poitrine.
Un doigt.
Toujours encouragée par les douces mélodies que lui chantait à présent la voix, elle regarda Mizuki tomber à genoux. Il lui attrapa la main sans parvenir à la repousser.
L'arrogance et le mépris avaient disparus de son visage qui affichait à présent une expression de souffrance absolue. Et de surprise.
Ses grands yeux écarquillés semblait implorer la jeune fille tendit que sa bouche ne crachaient qu'un vomit de syllabes incompréhensibles.
Fa Zuu le regarda l'espace d'une seconde. Elle avait presque pitié de lui, de cet homme rongé par l'envie de pouvoir. Et, le visage impassible, elle prononça sa sentence dans un souffle:
-Meurs.
Il eut un dernier sursaut. Un élan d'effroi le parcourut, traversant son regard, et il s'écroula.
Fa Zuu se redressa et laissa retomber son bras. Puis, dans un souffle, elle tomba à son tour contre le sol froid et dur du village.


_________________
Like a Star @ heaven Que la Lune veille sur vos rêve et la nuit sur vos envies... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven L'espoir conduit aux rêves, et les rêves à l'espoir... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven Tyrion: Are you going to leave?
Shae: You have a shit memory. I am yours, and you're mine. Like a Star @ heaven



"ok, va falloir qu'on arrête tout ça. Et gloire à Flotteman."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Epilogue   Lun 11 Fév - 22:12

Épilogue

Tsunade et Kakashi venaient de se servir une tasse de thé quand Fa Zuu entra dans le bureau en désordre de l'hokage. Kakashi lui adressa un sourire à travers son bandeau, et lui tendit la tasse qu'il venait de remplir:
-Entre! Comment te sens-tu?
-Mieux, merci.
Les ninja médecins l'avaient sauvé de justesse quelques semaines auparavant, et elle venait tout juste de sortir de l'hôpital. Elle saisit la tasse et but quelques gorgées de son contenu, tout en prenant place autour de la petite table.
-Alors, que c'est-il passé? Lui demanda l'Hokage. Tu n'es pas obligée de faire un rapport officiel, mais j'aimerais avoir quand même ta version des faits, si tu le veux bien.
-Bien sûr, c'est pour ça que je suis là.
La jeune fille fit le récit du combat, souvent approuvée par Kakashi qui avait vu une partie de la scène.
Puis, elle évoqua sa chute, la lumière blanche, et la voix sans qui elle n'aurais jamais pu se relever, ainsi que ce qu'elle lui avait confié:
-Elle m'a dit que c'était moi, la dernière cérémonie. Mais dans ce cas, pourquoi venir à Konoha?
-La réponse est simple, lui expliqua Tsunade. Si tu étais effectivement la dernière cérémonie, alors Mizuki devait prendre tes « pouvoirs » à l'endroit même de ta naissance, or tu es née à Konoha.
-C'est d'ailleurs comme ça que nos parents se sont connus, continua Kakashi. Oui, cette explication me semble des plus plausibles. Mais tu semble troublée...
-Bien sûr qu'elle est troublée, elle sors a peine de l'hôpital après un combat qui a failli lui coûter la vie!
Kakashi fit la moue en regardant Tsunade, puis se retourna vers Fa Zuu en insistant d'un signe de tête.
-Et bien... Commença la jeune femme. Cette voix... Elle me semblait si proche... Je... Elle m'a appelée « Sorei », et « guerrière ». Mais aussi...
Kakashi avait relevé la tête lorsque la jeune fille avait évoqué ses surnoms. Il les avait, lui aussi, déjà entendu.
-...Elle m'a aussi appelé « petite sœur ».
-Mais Ta sœur est...
-Morte, oui, je sais. Mais maintenant que j'y repense, je suis sûre que c'était elle. Il y avait une aura de... Famille? Vous savez, la douceur et la chaleur que vous procure votre famille, le fait de savoir que quoi que vous fassiez, ce sera toujours bien au yeux de quelqu'un? Et puis elle a chanté... Elle a chanté la berceuse que ma mère nous chantait pour nous endormir.
Kakashi la fixait de son œil valide, et Tsunade, silencieuse, hocha la tête.
-Enfin, je sais que ma sœur est morte, mais cette voix était bien la sienne. Elle était avec moi a ce moment là. Ça paraît fou, dit comme ça, mais elle est à mes côtés, je la sens encore, bien que sa présence se soit largement atténuée.
Kakashi la regardait d'un air incrédule. La sœur de Fa Zuu avait disparu, mais en réalité, il savait très bien qu'on n'avait jamais retrouvé son corps, et comme tout les gens de sa famille, elle possédait un don lié aux sentiments et donc indirectement lié à la télépathie.
Il chassa bien vite cette idée de sa tête. Tsunade lui avait annoncé elle même la mort de son ami, et bien qu'elle n'était pas encore Hokage à cette époque, il ne pouvait pas douter de sa parole. Celle-ci gardait toujours le silence. Puis, au bout de quelques minutes, elle déclara:
-Bien! Merci beaucoup pour cet entrevue, Fa Zuu, et merci à toi aussi Kakashi. Je vais devoir vous demander de me laisser, j'ai encore quelques petites choses à faire, le village ne c'est pas tout a fait remis de cette rencontre avec Mizuki. Mais si vous le voulez bien, je vous invite tout les deux ce soir au restaurant végétarien qui à ouvert il y a peu en ville, il paraît que l'on y trouve des mets délicieux!
-Avec plaisir, Hokage.
-Je serais là moi aussi, termina Fa Zuu.
Puis les deux ninja quittèrent le bureau de leur chef en discutant, et partirent en direction de l'appartement de la jeune femme.
Tsunade, quand à elle, pris un air grave.
-Sa sœur, hein... Il faut que je prévienne Kurenaï.
Sur ce, elle se leva d'un bon et sortit de la pièce avec hâte.

_________________
Like a Star @ heaven Que la Lune veille sur vos rêve et la nuit sur vos envies... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven L'espoir conduit aux rêves, et les rêves à l'espoir... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven Tyrion: Are you going to leave?
Shae: You have a shit memory. I am yours, and you're mine. Like a Star @ heaven



"ok, va falloir qu'on arrête tout ça. Et gloire à Flotteman."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
*Lacrima*
Ange Pierre de Lune
Ange Pierre de Lune
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 02/05/2012
Localisation : Dans les locaux d'Abstergo Industries.

Feuille de personnage
Nom du personnage: Elvirella
Race: Sorcier/sorcière

MessageSujet: Re: L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)   Sam 16 Fév - 23:04

Bravo! magnifique! merveilleux! sublime! bref, une fin à la hauteur de ton talent! hum...

*message écrit par Piya qui s'est infiltrée sur mon compte... -_-*

Moi:

Noooon! Bouuuuuuh!!!

Non je rigole! C'était trop bien. Mais en fait, c'est idiot de commenter, parce que je viens de tout te dire. Mais quand même. C'est pour la forme.

Donc voilà.

Vivement la suite!!!

*s'en va en fredonnant le générique de Pokémon, saison 1 SVP*

_________________
Gloire à Flotteman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piya
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 23
Localisation : La tête dans les nuages et les pieds sur terre!

Feuille de personnage
Nom du personnage: Piya
Race: Elfe

MessageSujet: Re: L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)   Jeu 28 Fév - 18:33

Merci Lacrima, même si effectivement tu me l'avait déja dit de vive voix, ça fait plaisir de pouvoir le relire et donc de me lancer des fleurs... Ok, je sors.
Sinon pour la suite faut que je sois rentrée pour la poster, et je ne sais pas encore comment ça va se finir, or je ne la posterais pas sans savoir d'abord (comme il s'agit d'une deuxième histoire, c'est pas bien grave si je la poste pas...)
Voili voilou!

_________________
Like a Star @ heaven Que la Lune veille sur vos rêve et la nuit sur vos envies... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven L'espoir conduit aux rêves, et les rêves à l'espoir... Like a Star @ heaven

Like a Star @ heaven Tyrion: Are you going to leave?
Shae: You have a shit memory. I am yours, and you're mine. Like a Star @ heaven



"ok, va falloir qu'on arrête tout ça. Et gloire à Flotteman."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larbredepiya.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'enfance volée, ou la puissance des sentiments. (Naruto)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Naruto - Sentiments partagés - Naruto/Sasuke – PG13
» Musique de Raison et Sentiments 96
» L'agonie des sentiments
» La Confusion des Sentiments - Stefan Zweig
» RAISONS & SENTIMENTS de Jane Austen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'arbre de Piya :: Bibliothèque: :: Fanfictions-
Sauter vers: